Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
6 clés pour déstresser
Mise en ligne : Février 2013

6 clés pour déstresser vos contacts
(et vous aussi par la même occasion).

Sommaire
1. Éclairages sur la Process Communication®.
2. Déceler le stress, comprendre son mécanisme.
3. En pratique : 6 déminages de stress en situation de réseau.

Déceler le stress au premier coup d’œil

La Process Communication® a mis en lumière 6 profils qui se combinent pour former notre personnalité. Nous avons chacun un « profil de base » qui s’est constitué dans l’enfance et des « profils de phase » en fonction des périodes ou des situations vécues. Ces profils sont les reflets des croyances profondes ou « Drivers » qui conditionnent nos émotions et nos comportements. Montre-moi ton stress et je te dirai qui tu es...

Profil #1 : l’empathique.

empathique

Driver : « Fais plaisir ».
Très relationnel, d’un contact chaleureux et facile, l’empathique peut faire des besoins de l’autre sa priorité.
Sa forme de stress : « personne ne m’aime, les gens sont méchants ». En position basse pour vous faire plaisir, il peut se sentir dévalorisé durant l’échange.

Mise en situation de stress réseau #1 : En stress, l’empathique fait souvent des bourdes. Par exemple, en vous disant bonjour, il se trompe sur votre nom. Il s’excuse alors de façon exagérée en se dénigrant : il s’en veut, c’est atroce...

Signaux physiques : sourcils relevés, épaules rentrées, hochements de tête.

Votre réponse anti-stress de type compréhensif : Vous comprenez son émotion (dire que ce n’a pas d’importance renforcerait son malaise : il n’existerait pas à vos yeux). Mais vous ne l’avez pas mal pris car il vous arrive vous aussi de faire ce genre d’erreur.

Profil #2 : le rebelle.

empathique

Driver : « Fais effort ».
De nature créative, spontanée, ce profil ludique peut décrocher dès qu’il se sent pris dans une situation laborieuse.
Sa forme de stress : « c’est lourd, ça me prend la tête ». Il se désinvestit de la situation, fait de la résistance systématique, répond aux questions de façon évasive.

Mise en situation #2 : Vous avez engagé la conversation et en de réponse à vos questions, vous obtenez à vos questions :

  • J’aimerais en savoir plus sur votre activité.
  • Et vous voulez savoir quoi ?


Signaux physiques : visage crispé, poings fermés, plié en avant.

Votre réponse anti-stress, de type ludique : Pour désamorcer, ayez recours à la plaisanterie ou rendez l’échange ludique, par exemple : « Commençons par les réponses, les questions viendront après : je m’appelle... et je fais... »

Profil #3 : le travaillomane.

empathique

Driver : « Sois parfait ».
Perfectionniste, logique, organisé, on le reconnaît à son allure très soignée, son goût de la précision et au fait qu’il pose beaucoup de questions.
Sa forme de stress : « Dieu est dans le détail ». Il surqualifie ce qu’il dit, ouvre des parenthèses dans les parenthèses, fait lui-même de peur que ce soit mal fait.

Mise en situation #3 : Votre interlocuteur part dans de grandes tirades et se noie dans les détails.

Signaux physiques : ponctuation répétitive des gestes des mains.

Votre réponse anti-stress, de type interactif : N’hésitez pas à lui poser des questions, d’abord fermées (oui-non) puis ouvertes et qui l’aident à organiser, synthétiser sa pensée.

Page précédente Retour au débur Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux