Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
6 clés pour déstresser
Mise en ligne : Février 2013

6 clés pour déstresser vos contacts
(et vous aussi par la même occasion).

Sommaire
1. Éclairages sur la Process Communication®.
2. Déceler le stress, comprendre son mécanisme.
3. En pratique : 6 déminages de stress en situation de réseau.

Déceler le stress au premier coup d’œil (suite)

Profil #4 : le persévérant.

empathique

Driver : « Sois parfait-parent ».
Proche du travaillomane, dévoué, mais facilement autoritaire, il est infaillible et tient toujours ses engagements.
Sa forme de stress : « Les autres ne font rien comme il faut ». Ce profil exprime son stress dans la critique, en montrant ce qui ne va pas et en voulant imposer son point de vue.

Mise en situation #4 : Sur un salon, il vous pose des questions presque agressives sur ce que vous pensez de l’événement qui pour lui, laisse à désirer.

Signaux physiques : Attitude raide, fusille du regard, menton levé.

Votre réponse anti-stress, de type conseiller : Reconnaissez son niveau d’exigence et sur un mode interrogatif attirez son attention sur les aspects positifs.

Profil #5 : le promoteur.

empathique

Driver : « Sois fort- parent ».
Compétitif, rentre-dedans et charismatique. Il est exigeant avec lui-même et tout autant avec les autres.
Sa forme de stress : « ça passe ou ça casse ». Il crée des situations de défis.

Mise en situation #5 : Au cours d’une mission en partenariat réseau, il laisse tomber, s’agace devant la médiocrité de ce qui est produit.

Signaux physiques : Gestes robotiques, visage immobile et froid.

Votre réponse anti-stress, de type motivationnel : Il est l’homme de la situation : donnez-lui carte blanche pour redresser la situation.

Profil #6 : le rêveur.

empathique

Driver : « Soit fort ».
Imaginatif et introverti, et dur à la peine, il ne montre pas ses émotions, ni ses difficultés. Il est très observateur, mais ne vient pas spontanément vers les autres.
Sa forme de stress : « Laisser tomber le rideau », il se retranche dans son monde et dans le silence.

Mise en situation #6 : Dans un séminaire, il est froid, impassible. D’un ton monocorde, il peut dire : « je ne me sens pas à l’aise avec... cela m’arrive de... je pensais à autre chose... »

Signaux physiques : Expression impassible, rigidité, peu de gestes.

Votre réponse anti-stress, de type directif : N’hésitez pas à être directif et tourné vers l’action : « Peux-tu faire la synthèse des avis de chacun et faire ta recommandation ? »

Pour en savoir plus :

Les deux ouvrages référents :

Découvrir la Process Communication
Découvrir la Process Communication Jérôme Lefeuvre - Inter Éditions, Collection : Découvrir 2012.
 
Comment leur dire...
Comment leur dire... La Process Communication Gérard Collignon - Inter Éditions, Collection : Développement personnel et accompagnement 2010.

Et aussi :

- Pour bien comprendre votre interlocuteur, sachez décrypter le non-verbal.
- Le conseil du coach : ces gestes qui nous trahissent.
- 7 bonnes pratiques pour maîtriser votre émotivité.
Page précédente Retour au débur  
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux