Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

S’organiser en coopérative d’achats : un véritable tremplin pour les entreprises membres


  SOMMAIRE
Une politique d’achats quasi nationale
Un soutien actif des entreprises membres
Un réseau de contacts à s’entraider

Au delà du « simple » groupements d’achats, un soutien actif des entreprises membres

Des règles de bonne gestion

Au sein de la coopérative, rien n’est imposé. À l’artisan de commander ou non tous ses achats chez GMB. En revanche, la direction incite vivement ses membres à payer au comptant. Une contrainte qui oblige l’artisan à mieux penser sa gestion : demander des acomptes à ses clients, anticiper les délais de paiement, etc. « Rapidement, ces bonnes habitudes facilitent la gestion de l’entreprise remarque Bernard Martineau, d’ailleurs cela se voit tout de suite, en temps de crise, les bons gestionnaires tiennent ! ».

Le groupement met en plus à disposition de ses adhérents un système de commande automatisé. Plus de déplacements inutiles. Pour commander ses produits, l’artisan se connecte directement à l’intranet du groupement et se fait livrer en quelques jours.

Des services pour aider les artisans à développer leur activité


- Un espace d’exposition haut de gamme


Le groupement finance un espace d’exposition partagé entre les artisans. Ce hall de 1800 m2 est conçu comme un grand magasin, avec des cuisines entièrement présentées, des escaliers, des portes et fenêtres…

Hall Dépliant D’Finition 49

Les permanents du groupement sont chargés d’accueillir les clients et leur présentent les produits de chaque artisan. Samuel Hublain, menuisier membre de GMB recrute ainsi une quarantaine de clients. « Ceux-ci ont déjà vu les produits, ont comparé les prix… la vente est déjà faite ! Quand je les accueille dans mon atelier, ils savent déjà ce qu’ils veulent » précise-t-il.

Dépliant D’Finition 49 Dépliant D’Finition 49

Pour promouvoir son espace de présentation, l’artisan dispose également de support de communication à son nom. Tandis que le groupement se charge de faire connaître D’Finition 49.

- Des formations gratuites

Négociées avec les fournisseurs, des formations sur les produits proposés par le groupement sont accessibles sans limite. Par exemple, un logiciel de bons de commandes virtuels qui calcule, selon les paramètres d’un chantier, le coût des fenêtres à poser.

- Des prestations dédiées

La coopérative ne négocie pas que des produits elle peut, en cas de besoin, solliciter des prestataires. Un artisan menuisier peut ainsi demander à la coopérative une prestation de câblage électrique sur son chantier. La prestation est négociée par le groupement, l’artisan ne se préoccupe de rien et profite ainsi de tarifs avantageux.





Retourner à

Le réseau relationnel
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux