Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
L’Intelligence Émotionnelle
Mise en ligne : Mars 2013

Intelligence Emotionnelle.
Comment la développer ?
4 bonnes pratiques au service de votre réseau

Les 4 aptitudes d'IE qui vont optimiser vos qualités relationnelles.

1. L’estime de Soi.

C’est le sentiment que vous avez à l’égard de vous-même, l’image que vous avez de votre propre personne. N’oubliez jamais que la façon dont vous vous percevez donne le « la » aux autres qui vous estimeront et vous percevront en fonction de cette note. Et ceci vaut aussi bien pour une première rencontre que pour les personnes que vous côtoyez régulièrement. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des moyens d’améliorer son estime de Soi.

2. Le sentiment de sécurité.

En situation de réseau, celui qui se sent en sécurité jouit d’un atout considérable. Le contre-exemple extrême est le timide qui vit plutôt dans la crainte du jugement, la peur de mal faire, de mal dire. Et l’insécurité qu’il ressent mobilise une énorme partie de son attention, ce qui le handicape fortement. Cette 2ème aptitude est primordiale pour réseauter car elle permet de véhiculer de la confiance, ingrédient essentiel de toute relation.

3. La détente corporelle.

En networking, celui qui est tendu va diffuser des signaux de stress lesquels seront immédiatement perçus par les autres. De plus, la tension corporelle consomme beaucoup d’énergie. Il est donc important que vous abordiez toute situation de réseau en ayant pris soin en installant au préalable, une bonne dose de détente. Cela vous rendra plus fluide dans vos mouvements et donc plus naturel. De plus, la détente du corps rejaillit sur les émotions en générant de la sérénité, autre ingrédient clé de la confiance. Il existe des exercices simples de relaxation qui ne prennent que quelques minutes à effectuer. Vous en trouverez quelques-uns sur notre blog.

4. L’empathie.

C’est l’art d’identifier les émotions chez les autres. L’empathie vous permet de décrypter les non-dits, de savoir si votre interlocuteur est à l’aise, de mieux comprendre son point de vue. D’une certaine manière, l’empathie est un 6ème sens.
Un truc pratique issu de la P.N.L. Synchronisez-vous sur votre interlocuteur : mêmes postures, attitudes, gestes, débit verbal : en le copiant ainsi, vous entrez plus facilement en résonance avec ce qu’il ressent.

Page précédente Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux