Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Mise en ligne : Mars 2009

Le point de vue de Gérard Caron :
« Mettez de l’intention quand vous remettez votre carte »


Sommaire
L’échange de carte au Japon et aux Etats-Unis
Comment tirer parti de ces pratiques d’outre-atlantique ?
7 moyens de rebondir pour enclencher le dialogue à partir d’une carte

Comment tirer parti de ces pratiques d’Outre-Atlantique ?

En France, de bonnes choses sont à prendre dans ces deux attitudes ; trop souvent, les cartes sont mal données et leur échange est vécu comme une formalité. Résultat : moins de chances d’initier un contact vraiment fructueux.

Il nous faut prendre au Japonais un peu de son formalisme : évitez par exemple le travers courant qui consiste à ranger vos cartes et celles de vos clients dans votre poche. Ritualisez un minimum : un bel étui valorise le support et donc la personne qu’il représente. Sachez accompagner votre carte d’un sourire et d’un geste du corps, mettez-vous dans la posture d’offrir un cadeau. Vous verrez, cela change totalement les perceptions.

Quant à l’exemple américain, les Français peuvent s’en inspirer notamment pour son côté pragmatique : en considérant toute carte de visite à la fois comme une mini brochure de présentation et un bloc-notes pour mémoriser les points d’ancrage avec le contact (physiques, affinités culturelles, rapprochements professionnels.)

Suite du dossier

- 17 questions pour engager une conversation avec un inconnu
- 7 moyens de rebondir pour enclencher le dialogue à partir d’une carte de visite
- Événement de networking : comment bien vous préparer ?
- Mais où vont-ils chercher leurs contacts ? Les réseauteurs chevronnés vous livrent leurs sources.
Page précédente   Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux