Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Profiter de l’été
Mise en ligne : Septembre 2011

Comment obtenir les recommandations que vous n’avez jamais osé demander ?


Une majorité de dirigeants n’acceptent de vous recevoir que si vous leur avez été recommandé par un proche. Mais pour profiter de ce sésame, encore faut-il le demander à votre réseau ! Philippe Mangeard livre bons conseils et outils de nature à décomplexer les plus timides.

Philippe Mangeard Philippe Mangeard, Vice-président d’Ubifrance et Fondateur du réseau JKPM, premier réseau social d’affaires.

Une période idéale pour faire vivre votre réseau

Nous n’avons aucun scrupule à conseiller un restaurant, un ouvrage ou une expo. Pourtant lorsqu’il s’agit de recommander ou de se faire recommander soi-même, nous hésitons. Aurions-nous honte d’être un bon professionnel ? D’avoir un bon produit à vendre ? De négocier une intermédiation ?

Conseil n°1 : Demander une recommandation en jouant carte sur table avec un apport d’affaires

Proposer de rétribuer le service demandé, voilà un moyen simple et concret de décomplexer votre demande.

Pour Philippe Mangeard, c'est même une garantie d'efficacité, « tout le monde y gagne car chacun mettra tout en ouvre pour que la collaboration rapporte à tous. » D'ailleurs, mettez-vous à la place de celui qui reçoit votre demande de recommandation.

Si l'on vous propose 2 % d'apport d'affaires, nul doute que vous allez examiner minutieusement cette sollicitation et la suivre pour qu'elle fonctionne !

En affaire aussi, les bons comptes font les bons amis.

 

Invitation au restaurant, cadeau en nature ou pourcentage du CA généré… découvrez comment rémunérer l’apport d’affaires

 

Événements à partager
Cliquer pour ouvrir en grand
 
Sur JKPM par exemple, le réseau social conçu par Philippe Mangeard, vous pouvez solliciter de manière anonyme chaque membre, qu’il soit acheteur dans une entreprise internationale ou consultant à côté de chez vous. Plus de gêne, ni d’a priori, seul compte l’intérêt de votre proposition d’affaires… et de sa rémunération !

Conseil n°2 : Ne réseautez pas au hasard !

C’est le meilleur moyen pour que la chance vous sourit. Définissez clairement vos objectifs : que cherchez-vous ? Attaquer de nouveaux marchés ou fidéliser votre clientèle existante ? Développer une nouvelle offre de services ? Trouver des partenaires ? C’est à cette condition que vous pourrez avoir de bonnes surprises et faire les bonnes rencontres. « Car les succès entrepreneuriaux sont toujours affaires de rencontres, précise Philippe Mangeard ! Je me souviendrais toujours de cet Arménien à l’aéroport d’Istanbul qui m’a donné le tuyau et le contact dont j’avais besoin pour m’implanter en Turquie et réussir ma première entreprise d’import-export. Tout entrepreneur vous dira, un jour j’ai rencontré untel et… »

 

 

Pour rencontrer les bons contacts au bon moment, découvrez comment vous fixer les bons objectifs réseau.

 

Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux