Place des réseaux ITG iDDYL
 
 
Conseils note d’intention
Mise en ligne : Juillet 2017

Elevator pitch : comment convaincre vos cibles en 3 minutes chrono ?


Vous cherchez à décrocher un financement-clé ? Un contrat de mission vous fait de l’œil ? Un nouveau partenariat en ligne de mire ? Dans le business, tout va très vite. Vous n’aurez que quelques minutes (si vous êtes chanceux) pour convaincre un décideur que votre idée vaut le coup.
Il faudra se monter concis et sexy, efficace et loquace pour intéresser l’interlocuteur et lui donner envie d’épouser votre projet. Pour convaincre en moins de trois minutes, travailler votre discours d’entrepreneur est donc essentiel. Voici nos conseils pour réussir votre pitch !

Un pitch d’entrepreneur, c’est quoi ?

Le pitch d’entrepreneur est la bande-annonce de votre projet. C’est un discours compact qui présente votre histoire, vos valeurs, votre produit et votre différence. Il doit répondre à une question : pourquoi choisir votre produit plutôt que ceux de la concurrence ?

On parle d’elevator pitch : l’ascenseur étant le lieu de rencontres impromptues par excellence. Entre le premier et le huitième étage, vous devez trouver les bons mots pour convaincre le décideur en face de vous.

Vous préférez les escaliers ? Réussir à faire sa promotion en temps limité est un talent qui peut servir dans beaucoup de situations :

  • Pendant une soirée networking,
  • Lors d’une conférence ou d’un salon,
  • Pendant une session de prospection téléphonique,
  • À la pause-café ou dans la rue,


Avoir un pitch d’entreprise, c’est se doter d’un puissant outil de communication et d’une agilité sans pareille pour parler de votre projet, n’importe où, n’importe quand et à n’importe qui.

Nos 4 conseils pour réussir votre pitch

La règle des 4 C

Si vous disposez d’une certaine liberté sur la forme et l’agencement des idées, le texte de votre note d’intention devra se concentrer sur les éléments suivants :

Le client et son marché

  • La cohérence : vos idées doivent s’enchaîner avec logique. Pas de propos décousus !
  • La clarté : soyez spécifique et percutant. Pas de phrases trop généralistes ou passe-partout.
  • La concision : distinguez l’accessoire de l’essentiel. Le cœur de votre pitch doit tenir sur un post-it !
  • La crédibilité : illustrez le propos par des exemples et des chiffres concrets. Ancrez votre projet dans la réalité.

Un pitch = un message

Votre pitch ne doit faire passer qu’un seul message. Si vous cherchez à trop en dire, vous ne direz pas grand-chose. Adaptez-vous à votre interlocuteur et trouvez le meilleur angle d’attaque.

Et si vous n’avez pas tout dit, pas de panique. Le but de votre pitch n’est pas de convaincre tout de suite, mais d’attiser la curiosité et d’ouvrir sur un rendez-vous.

Provoquez, séduisez ou faites rire votre interlocuteur. Vous devez susciter une réponse émotionnelle à un problème bien réel. Le pire que vous puissiez faire c’est l’ennuyer.

Soigner son texte

Un pitch de 3 minutes demande un travail très important. Commencez par écrire votre texte et réfléchissez aux éléments de langage à utiliser.

Ne parlez pas de « secteur », de « marché » ou « d’opportunité ». Votre interlocuteur en entend parler tous les jours. Évoquez ses besoins et mettez en avant votre différence. Vous devez poser un problème et y apporter la solution évidente et immédiate. Chaque mot prononcé doit être absolument nécessaire.

Si vous bloquez sur un passage complexe, utilisez la métaphore. Une image vaut mille mots : parfait pour condenser vos idées avec style.

Se préparer avant la représentation

Apprenez votre texte par cœur, répétez-le et chronométrez-vous. Testez votre pitch sur des cobayes et travaillez à votre « mise en scène » (placement des mains, du corps, intonation, etc.).

La clé est de rendre votre pitch naturel et spontané. Plus vous serez à l’aise, plus vous pourrez réagir face aux imprévus et rebondir pendant la conversation.



En résumé, votre pitch doit être un peu magique. Vous devez partager des informations, mais aussi une vision et des valeurs. Votre interlocuteur doit se dire « Waow ! » et voir en vous un découvreur – et non pas un suiveur. Vous avez tout à gagner à assumer votre différence.


Salon SME
Venez tester votre pitch au Salon SME de Paris

Pour susciter la curiosité de vos interlocuteurs et convaincre en un minimum de temps, le Salon SME vous propose de participer à la Master Class « Apprendre à Pitcher », une session d’entraînement collectif d’une heure avec mise en situation et jeux de rôle.
RDV au Salon SME, les 25 et 26 septembre 2017 au Palais des Congrès de Paris !


→ Demandez votre invitation gratuite

Pour aller plus loin :

- Les 7 clés pour convaincre en moins de 2 minutes
- 6 astuces pour faire bonne impression dès le premier contact

Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux