Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
quoi de neuf ?
Mise à jour : Juin 2012

Quand on vous demande
« quoi de neuf ? », sachez rebondir


Sommaire
Pourquoi cette question vous met-elle mal à l’aise ?
Les 7 conseils pour bien répondre à un « quoi de neuf ? »
Comment aller à l’essentiel ?
Quelles réponses quand ça ne va pas fort ? Le Point de vue de l’expert, Alain Bosetti

Les 7 conseils pour bien répondre à un « quoi de neuf ? »

Conseil n°1 : Bannissez les réponses réflexes

De prime abord, si vous n’avez rien à répondre, évitez de le montrer ! Les réponses réflexes comme « rien de spécial et toi ? » ou « comme d’habitude » coupent court à l’échange.

Votre interlocuteur vous prend au dépourvu, retournez la question par un « ça me fait plaisir de te retrouver, mais toi d’abord, quoi de neuf ? ». Ainsi, vous lui manifestez votre intérêt, le temps de réfléchir à votre propre réponse.

Conseil n° 2 : Soyez concrets

Vous concentrez votre réponse sur un fait marquant et opportun. Votre choix se fait en fonction du degré de proximité que vous avez avec votre interlocuteur (connaissance, ancien collègue ou client) et la fréquence de vos contacts (réguliers, épisodiques ou rares). Marquez votre discours par des dates ou des données chiffrées.

  • Si le contact est rare, profitez-en pour rappeler votre positionnement et votre métier.
  • Si le contact est épisodique, vous pouvez informer votre interlocuteur des changements structurels de votre entreprise : les nouvelles embauches, le déménagement dans de nouveaux locaux ou la réorientation de votre stratégie par rapport à la conjoncture.
  • Si le contact est régulier, axez votre propos sur votre actualité. Vous pouvez exposer des événements plus précis et récents : vous avez lancé de nouveaux produits ou signé de nouveaux contrats.
  • Le « quoi de neuf ? » est aussi l’occasion de communiquer sur votre activité personnelle : vous aller suivre une formation, vous êtes intervenue dans un séminaire avec une personnalité ou vous avez publié des articles dans les médias.

Conseil n°3 : Soyez honnêtes

Vous n’avez pas toujours de bonnes nouvelles à annoncer ? Ne niez pas les difficultés, mais profitez de l’occasion pour échanger des conseils. Mais restez prudents : ne parlez pas de vos problèmes de trésorerie à un fournisseur ou à un client…

Page précédente   Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux