Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
recommandations d’affaires
Mise en ligne : Mai 2012

Vrai ou faux : celui qui est recommandé est celui qui bénéfice le plus des bienfaits du réseau ?



Que faire après une recommandation ?

Lorsque l’on reçoit une recommandation, notre responsabilité première, c’est d’améliorer l’image du recommandeur. Faire une vente c’est important pour notre profit immédiat mais améliorer l’image de notre « recommandeur » est bien plus important à long terme. Cela motivera votre source de recommandation, renforcera la confiance avec votre nouveau client et développera votre propre image auprès de tous.

N’oublions pas que le recommandeur c’est celui qui a le plus à perdre. Si une recommandation n’est pas traitée correctement, le vendeur perd la vente, mais le recommandeur peut perdre une relation de longue date.

Dans le cadre du Marketing de Bouche à Oreille il faut que le système se traduise par un résultat :

Gagnant – gagnant – gagnant.

  1. Celui qui reçoit la recommandation gagne l’opportunité d’augmenter ses ventes ou de créer de nouvelles relations d’affaires.
  2. Le prospect doit gagner en recevant une meilleure prestation que s’il s’était adressé à un inconnu.
  3. Et le recommandeur améliore sa réputation auprès des deux autres (voire dans le cadre d’un groupe BNI auprès de tous les membres s’ils sont informés de la recommandation qui a été effectuée).


Dans le cadre de la gestion de son relationnel, transmettre une recommandation de qualité est un levier puissant pour développer son capital social.
Recommander quelqu’un ne coûte rien ou peu mais rapportera probablement plus tard de manière plus importante que vous ne pouvez imaginer aujourd’hui. Et quand tout le monde gagne vraiment, alors le capital social de chacun est accru par cette relation tripartite.

La confiance, la gratitude, la crédibilité, la bonne volonté et le respect se sont développés au profit de toutes les parties. Voici pourquoi, faire un petit effort régulier pour aider les autres à avoir du succès aura une incidence non négligeable sur notre propre réussite.

Marc-William Attié
Marc-William Attié, Directeur Associé de BNI-France en charge de son développement.



Ivan Misner  
Et Ivan Misner, universitaire de l'université de Californie du Sud est le fondateur de BNI. Il est également auteur de nombreux best-sellers sur la gestion du réseau.

BNI BNI (Business Network International), leader de la recommandation d'Affaires. Nous changeons la manière dont le monde fait des affaires.

Les idées clés de l’article :
Recommander ses contacts c’est aussi vous rendre service à vous-même ! L’expérience de réseauteurs avertis prouve que celui qui recommande est aussi celui qui à long terme bénéficie le plus de la dynamique réseau.
  1. Évaluez les possibilités de recommandation que vous pourriez proposer à vos contacts. Vous devez être bien certain que la personne recommandée saura s’adapter et répondre avec professionnalisme aux attentes de vos relations.
  2. Dites-vous que ce petit exercice de mise en relation ne prend finalement pas tant de temps et fixez-vous un moment par mois ou tous les deux mois pour en faire une habitude !

Et aussi

- Networking : Les bonnes recommandations ne viennent pas par hasard
- Est-ce que votre réseau vous permet de trouver de nouvelles affaires ?

En savoir +

- 7 trucs et astuces pour animer votre Page Facebook
- 15 Bonnes idées pour entretenir votre réseau
Page précédente    
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux