Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Rendez-vous networking
Mise en ligne : Juillet 2012

Rendez-vous networking
Comment capter l’intérêt de vos interlocuteurs ?


Votre bande-annonce est bien rodée et vous permet de vous présenter facilement en toutes circonstances ? Parfait ! Mais après ? Il faut pouvoir embrayer sur des conversations fructueuses et mettre en avant votre expertise tout en écoutant l’autre. Comment lier suffisamment connaissance pour pouvoir préparer de futurs contacts ? Conseils de coachs pour favoriser la qualité des échanges lors de vos rendez-vous réseaux.


Il est bon de rappeler quelques règles clés de votre bande-annonce. Ces premières phrases qui vous présentent avec clarté et attractivité à vos interlocuteurs. Cette première impression est cruciale, « c’est avant tout une accroche indique Anne Cherret de la Boissière fondatrice du cabinet United Partners qui doit donner aux autres envie d’en savoir plus et de vous poser des questions ». Utilisez dans ces premières phrases sur des images « qui vont susciter l’émotion ou la surprise pour mieux interpeller et séduire vos interlocuteurs » complète Anne Delestan, coach certifiée en techniques comportementales. Elle est la première à se prêter à l’exercice et qualifie son métier de manière intrigante : « déployeuse d’ailes ».

On comprend donc qu’il vaut mieux être bref ne pas trop en dire sur soi afin de laisser libre cours aux échanges. Mais ensuite, comment faire ? Nos coachs nous exposent 3 étapes de préparation utiles pour engager suffisamment et donner toutes ses chances au contact de se maintenir dans le temps.

Vous avez des doutes sur l’efficacité de votre bande-annonce ? Conseils de coachs pour réviser cette entrée en matière décisive.

Préparation n° 1 : les arguments qui font mouche

Comme pour un entretien commercial, vous devez présenter des arguments chiffrés et étayés qui convaincront le « cerveau rationnel » de vos interlocuteurs. Une fois les présentations achevées, placez-les en réponse aux questions ou au gré des échanges. « Les conversations sont informelles, il vaut mieux éviter d’enchaîner de manière mécanique vos arguments, complète Anne Delestan. C’est pourquoi, plus vous les préparez, plus vous vous sentirez à l’aise le jour J pour les présenter avec naturel. »

Exemple : un cas client récent résumé :
Un consultant en management des transitions pourra indiquer :

  • « J’ai fêté la semaine dernière ma 4e équipe réorganisée avec succès cette année. »
  • « Ces cinq derniers mois, ma société a permis à trois sociétés d’accéder à de nouveaux marchés avec 25% de CA à la clé. »
  • « Mes produits ont déjà été sélectionnés par 10 acheteurs de votre secteur ce trimestre. »

Là encore, faites court. Il ne s’agit pas de monopoliser l’attention sur vous mais d’inciter l’autre à communiquer à son tour. Voyons ensemble les questions ou sujets à réviser rapidement la veille pour poser les bonnes questions.

Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux