Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

25 trucs de pro pour vaincre votre trac !



  SOMMAIRE

Gérer son stress durant les mois qui précèdent l’intervention en public

Gérer son stress durant les dernières heures qui précèdent l’intervention en public

Gérer son stress durant les dernières secondes qui précèdent l’intervention en public

Gérer son stress durant les dernières heures qui précèdent l’intervention en public

- Choisissez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise. Ce n’est vraiment pas le jour d’avoir mal dans votre nouvelle paire de chaussures.

- Un petit massage ? Pourquoi pas si le masseur/masseuse est à quelques pas de chez vous.

- Relisez calmement vos fiches et, pour finir, rangez-les dans le bon ordre en vérifiant une dernière fois la numérotation.

- Pour maîtriser votre appréhension, remémorez-vous vos points forts. Le simple fait de reprendre conscience du travail effectué en amont peut suffire à vous déstresser un peu.

- Dès que vous le pouvez, libérez-vous de la technique : faites des essais avec le micro, vérifiez que vos slides passent correctement, prenez possession de l’espace scénique et lancez quelques phrases à voix haute pour voir comment « résonne » la salle.

- Respirez tranquillement et calmement pendant plusieurs secondes grâce à des respirations abdominales.

- Isolez-vous quelques minutes pour mieux vous concentrer.

- Désacralisez les gens qui vont être en face de vous. Ce ne sont pas des surhommes ou des « surfemmes ». Si une personne dialogue avec vous sur scène, imaginez-la en pyjama (ou toute nue), vous allez tout de suite vous sentir plus à l’aise…

- Un bon placebo ou quelques plantes relaxantes peuvent être suffisants pour vous décontracter. En pharmacie, vous trouverez de nombreuses substances, telles que Sympavagol ou Euphytose (petits comprimés de plantes), gouttes homéopathiques, etc.

- Cette chimie douce n’a pas suffi à calmer vos profondes angoisses ? Vous pouvez, non sans risque, utiliser des psychotropes. Dire qu’il est préférable de les tester avant le jour J avec l’aval de votre médecin est une évidence. Selon l’utilisateur, les effets peuvent être multiples : profonde décontraction pour l’un ou équivalent d’un somnifère qui risque de vous transformer en zombie pour l’autre… décontracté certes, mais pas forcément brillant oralement !

- Si tout à coup votre voix disparaît, il faut d’urgence humidifier vos cordes vocales. Sucer pendant une bonne heure quelques bonbons au miel devrait vous sortir d’affaire. Buvez des boissons chaudes de préférence. Si cela ne suffit pas, vous pouvez sucer des pastilles d’Euphon. Ce médicament va adoucir vos cordes vocales, mais risque aussi de les endormir un peu. Évitez donc le récital de chant juste après votre intervention.


Retourner à

Le réseau relationnel
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux