Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

25 trucs de pro pour vaincre votre trac !




Je vous paralyse, vous donne la tremblote, vous rends muet ou irritable (et parfois irritant) et toujours au moment crucial : qui suis-je ? Le trac, bien sûr. Mais voilà que Pascal Le Guern vous livre quelques exercices pour m’exclure de vos présentations ou de vos interventions en public. J’en perds mes moyens...

Mise en ligne : Novembre 2007

>>
>>

Pascal Le Guern, est journaliste chroniqueur à France Info où il suit l’actualité des entreprises. Il est l’auteur de plusieurs livres. Son dernier ouvrage aux Editions Maxima / Laurent du Mesnil s’intitule « Savoir communiquer avec la presse. Guide de media training et règles de prise de parole en public ».

Gérer son stress durant les mois qui précèdent l’intervention en public

- Ce qui fait peur, c’est l’inconnu. Pour être à l’aise, il faut d’abord « connaître le terrain ». Du temps de sa splendeur à la tête de Vivendi, Jean-Marie Messier passait de longs moments à déclamer son texte en arpentant la scène où il allait officier. Les militaires savent qu’en cas de guerre, la connaissance de la cartographie, les positions et les ressources de l’adversaire sont des éléments déterminants. Renseignez-vous donc pour obtenir le plus d’informations sur les conditions de votre intervention. Si vous en avez la possibilité, repérez la route qui vous y amène, visitez le lieu, rencontrez les gens qui seront sur scène avec vous, identifiez quel sera votre public, etc.

- Chassez les pensées négatives qui parasitent votre quotidien et qui progressivement annihilent votre confiance en vous. Comme les sportifs de haut niveau, visualisez positivement la journée qui vous attend.

- Bien dans sa tête et bien dans son corps : apprenez à vous décontracter. Pourquoi ne pas débuter quelques cours de yoga, de gymnastique douce ou d’arts martiaux ? Reprenez le jogging !

- Si 60% des français se disent timides, seuls 7 à 10% en souffrent de manière grave. Si vous faites partie de ce faible pourcentage, le meilleur traitement est l’exposition : apprendre et s’entraîner à affronter des situations de stress. Entraînez-vous progressivement avec des situations « faciles » : parler devant deux ou trois personnes (devant la glace, puis devant la famille, quelques amis...), s’entraîner avec un caméscope, puis dans une assemblée de vingt personnes avant de faire une allocution devant cinq mille spectateurs.

- Les difficultés d'expression sont un des obstacles majeurs à la communication. Apprendre à mieux communiquer, c'est donc d'abord apprendre à mieux s'exprimer. Cela peut passer par des cours de théâtre qui vous aideront à dépasser vos craintes face aux autres ; des cours d’improvisation (« sport théâtral » qui nous vient du Canada) ; des cours de chant qui peuvent vous apprendre à maîtriser votre souffle et à apprivoiser votre voix.

- Si vous sentez que votre cas est grave et qu’il vous faut autre chose pour puiser en vous le courage nécessaire pour affronter un public, vous pouvez vous tourner vers des méthodes telles que l’hypnose (quelques suggestions appropriées données dans un état profond de relaxation pourront peut-être suffire) ; la Programmation Neuro Linguistique (créée par Grinder et Bandler dans les années 70, elle permet notamment de développer un certain nombre de savoir-faire dans le domaine de la communication et du changement personnel) ; et pourquoi ne pas débuter un petit traitement homéopathique pour vous rassurer ?

- Dans les cas d’angoisses extrêmes avec réveils en sueur toutes les nuits pendant l’année qui précède votre intervention en public, consultez un psy !


Retourner à

Le réseau relationnel
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux