Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Comment vaincre votre timidité ?



Rouge aux joues, bafouillements, parfois tremblements, une timidité excessive peut nous gâcher le quotidien. Et nous sommes près d’un sur deux à nous déclarer timide ! Ce n’est pas pour autant une fatalité ! Des techniques faciles à utiliser permettent de nous maîtriser. Les conseils de notre psychologue pour dompter la peur.

Stéphany Orain-Pelissolo Stéphany Orain-Pelissolo est psychologue clinicienne et psychothérapeute, spécialisée dans les thérapies comportementales et cognitives.

Mise en ligne : Juin 2009
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO Partager sur VIADEO

>>
>>
  SOMMAIRE
Je rougis, je pâlis, je me sens mal, pourquoi ?
Comment se décrisper dans une situation stressante ?
Apprendre à mieux gérer sa timidité au quotidien

Je rougis, je pâlis, je me sens mal, pourquoi ?

La timidité proviendrait en partie de nos gènes*. Une prédisposition plus ou moins accentuée par l’environnement et les situations connues au cours de l’enfance. Au quotidien, le timide est avant tout un angoissé, paniqué par l’inconnu où il n’a ni repère de comportements, ni visages familiers susceptibles de calmer son appréhension.

Ce trait de personnalité à géométrie variable peut parfois se transformer en pathologie de type phobie sociale, une peur panique des autres. Mais sans atteindre ce stade critique, la timidité peut toutefois freiner notre développement professionnel !

Des angoisses chroniques à apprivoiser…

Peur du jugement des autres, de ne pas être à la hauteur et parfois même hantise de ses propres réactions face à l’angoisse… Le timide peut-être paralysé par une première intervention en public, un appel lourd d’enjeux pour son activité ou un rendez-vous avec un inconnu. « Heureusement, précise Stéphany Orain-Pelissolo, dans la plupart des cas, il s’agit principalement d’une angoisse face aux « premières fois ». Dès l’étape franchie, la peur disparaît. » Elle nous livre ses astuces pour se décrisper dans une situation stressante.

* La part de l’inné, de Jérôme Kagan, éditions Bayard, 2000. Jérôme Kagan est professeur de psychologie à l’Université de Harvard.




Retourner à

Le réseau relationnel
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux