Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Comment vaincre votre timidité ?



  SOMMAIRE
Je rougis, je pâlis, je me sens mal, pourquoi ?
Comment se décrisper dans une situation stressante ?
Apprendre à mieux gérer sa timidité au quotidien

Apprendre à mieux gérer sa timidité au quotidien

Pour bien réagir face à une situation stressante, la préparation mentale est essentielle. Si des événements qui vous angoissent sont déjà programmés, préparez-les.

Exemple :
Vous devez prendre la parole lors de la convention annuelle d’un client important.


- Exercez-vous avec un public bienveillant
Répétez votre prestation devant la glace ou face à des parents ou amis. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à vous filmer ! Soyez à l’affût de ce qui pourrait trahir votre anxiété et porter préjudice à votre prise de parole. Détectez les gestes parasites : les mouvements brusques, voire incontrôlés, le regard systématiquement baissé. Repérez vos tics de langage, les répétitions des mots de liaison par exemple. Prendre conscience de ces réactions au stress vous aidera à les contrôler.

- Visualisez le bon film
La veille du jour J, pensez la scène. Vous aurez auparavant demandé des informations sur le lieu de la convention, les conditions de prise de parole, etc. Revoyez le déroulement de votre discours, les éclairages, votre posture corporelle... Petit à petit, la situation devient familière. Or, le pire ennemi du timide, rappelle Stéphany Orain-Pelissolo, c’est bien l’inconnu et les premières fois. « Plus vous prenez le téléphone pour prospecter des inconnus, plus vous vous confrontez à ce qui vous paralyse et plus la timidité s’estompe. »

Le conseil du coach : « N’hésitez pas vous mettre dans des situations stressantes ! »

Le premier pas est le plus dur et l’on peut être tenté de l’éviter. Typiquement, « Demain, j’appelle ! ». Mais demain, ce sera plus difficile avance la psychologue. « L’évitement entretient la peur et risque de provoquer un enfermement, pire de nouvelles angoisses. » Pour réussir, adoptez une démarche progressive. La timidité se brise facilement avec l’habitude.

Exemple :
Vous devez prospecter par téléphone.
Graduez vos 10 premiers appels du plus simple au plus délicat. Commencez par les faciles, des contacts déjà connus ou auprès desquels vous êtes recommandé. De succès en succès, vos appréhensions s’effaceront naturellement.


[ Suite du dossier ]

- Réseautage difficile : 3 exercices pour vaincre vos appréhensions
- Comment maîtriser votre émotivité ?
- Programme d’été : 3 exercices anti-timidité pour les vacances !





Retourner à

Le réseau relationnel
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux