Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
jeunes-reseaux
Mise en ligne : Octobre 2011

Jeunes réseaux : comment bien se structurer pour assurer son développement ?


Sommaire
Introduction
Les réseaux d'indépendants affiliés
Les réseaux intégrés
Les réseaux du commerce associé

 

Cas 3 : le choix du réseau d’indépendants associés ou « groupement »

Le Commerce associé est un autre modèle d’organisation de réseau qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années et connaît un succès qui ne se dément pas.

Toutefois, il est moins connu du grand public que la franchise alors même que son poids dans l’économie est au moins aussi important voire supérieur* et qu’un nombre d’enseigne des plus réputées (GROUPE U, INTERMARCHE, LECLERC, GEDIMAT, KRYS, INTERSPORT, AXAL, GNCTI…) a opté pour cette forme.

Les réseaux du commerce associé ou groupements reposent, en termes de développement, sur un schéma très proche de celui des réseaux d’indépendants affiliés : les membres du groupement exploitent leur activité sous l’enseigne de la tête de réseau et selon le concept commercial de celle-ci.

Cependant, la relation entre les membres du groupement et la tête de réseau est horizontale : en plus d’être les affiliés de la tête de réseau, les membres du groupement en détiennent aussi le capital.

De fait, ils participent activement à l’orientation et aux prises de décisions stratégiques du réseau.

La relation entre les parties est contractualisée au travers des statuts de la tête de réseau et du règlement intérieur de celle-ci.

Généralement constitués sous forme de sociétés coopératives, sociétés fondées sur un postulat démocratique et égalitaire du pouvoir, les groupements peuvent cependant opter pour des formes plus libérales.

Limités à certains types de sociétés (SA, SARL, GIE, GEIE) dans les réseaux de commerçants-détaillants (article L124-15), les groupements peuvent, dans les autres cas, opter pour la forme sociale de leur choix et notamment pour la SAS à capital variable, outil d’une souplesse et d’une performance remarquables, pourtant totalement sous-exploité.

Conclusion

Le succès d’un réseau naissant est intimement lié au modèle de développement qu’il choisit. Si ce choix est erroné ou inadapté (par exemple lorsque le réseau opte pour la franchise sans avoir de savoir-faire ou lorsqu’il prétend fonctionner sous forme de groupement sans faire entrer ses affiliés au capital) son succès sera généralement compromis.



Martin Le Pechon
Par Martin Le Pechon, avocat à la Cour de Paris et spécialiste du droit des réseaux.



Et aussi :

- 6 bonnes questions pour réussir votre création de réseau

* Source : Fédération du Commerce Associé et INSEE.
Page précédente Retour au débur  
Sommaire Juridique Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux