Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

La société coopérative :
une structure intéressante en réseau


  SOMMAIRE
La société coopérative
Ses caractéristiques
Les formes possibles

II. Les formes possibles de la coopérative

Si la coopérative n’a pas pour objet de regrouper des détaillants ou des consommateurs, le choix de la structure juridique reste libre.

Ainsi la coopérative pourra être constituée sous la forme d’une société commerciale (solution la plus courante) telles que S.A.R.L, S.A ou S.A.S ou sous la forme d’une société civile.

Dans certains cas, la loi impose la forme de la coopérative.
Ainsi, les coopératives d’achat de commerçants détaillants doivent nécessairement être constituées sous la forme d’une SA à capital variable.

III. Pourquoi créer une coopérative ?

La coopérative présente les singularités sus évoquées que ne permettent pas les structures classiques.
L’aspect égalitaire est notamment un argument fort pour affilier de nouveaux membres.
Le plus souvent, la coopérative représente une structure idéale en matière de groupement des achats puisque elle joue le rôle de centrale, à même d’obtenir des diminutions tarifaires importantes de la part des fournisseurs.

La loi offre le choix entre les coopératives à objet général et les coopératives réglementées, soumises à des règles spéciales.
Parmi ces dernières, on compte notamment, les sociétés coopératives artisanales et les sociétés coopératives de commerçants détaillants…
Par conséquent, avant de créer et d’organiser un réseau, le choix de la structure coopérative doit être savamment examiné car cette dernière peut très souvent se révéler pertinente.
C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est fréquemment usitée dans un grand nombre de réseaux du commerce associé.

.

 

 
Retourner à
sommaire Juridique
 




Bons plans

Annuaire des réseaux