Place des réseaux ITG
 
 
Types emailing
Mise en ligne : Février 2020

Les différents types d’emailing : définitions et objectifs


Nous avons déjà présenté l’emailing dans un autre article et tenté d’en expliquer les avantages dans le cadre d’une stratégie de communication globale.Vous l’aurez sans doute compris, ces emails marketing sont un outil intéressant pour les indépendants. Un moyen digital de faire la publicité de son activité consultant. Mais ils sont aussi bien plus que cela. L’emailing prend différentes formes, chacune remplissant une fonction et visant à des objectifs spécifiques.
Nous vous présentons ci-dessous les différents types d’emailing. À quoi servent-ils ? Comment les rédiger correctement ? Quels avantages quand on est consultant ? Nous vous disons tout maintenant !

L’email de bienvenue : une entrée en matière qui doit être convaincante


En quelques mots :

La fonction de l’email de bienvenue est contenue dans son titre ! Il s’agit du tout premier message que l’on adresse à quelqu’un. Traditionnellement, c’est celui que l’on envoie à ceux qui viennent de s’inscrire sur un site (en créant un compte sur celui-ci, en s’inscrivant à une newsletter, etc.).


Objectif(s) :

L’email de bienvenue sert tout simplement à accueillir un nouveau contact et à établir une relation avec celui-ci. Qu’il s’agisse d’un prospect, d’un partenaire potentiel, d’un chargé de recrutement, d’une agence web , le but est d’instaurer une relation et d’engager votre interlocuteur.


L’écrire quand on est consultant :

Imaginons qu’un client potentiel vienne de renseigner son adresse email sur votre site internet et souhaite être recontacté afin de discuter d’un projet professionnel. Il s’agira de l’intéresser à votre univers et de lui donner envie d’en apprendre davantage sur vos compétences.


En quelques mots, misez sur votre image de marque, distinguez-vous, choisissez un ton chaleureux, sans être trop informel et présentez votre activité.


La newsletter : des informations à distribuer au compte-gouttes


En quelques mots :

La newsletter a une fonction informative (informations relatives à votre activité, à vos compétences, à vos services, etc.). Elle est généralement envoyée, de manière régulière et automatisée à l’ensemble des contacts.


Objectif(s) :

Ainsi et traditionnellement, la newsletter vise à fidéliser ses contacts et à leur faire profiter des dernières actualités. Pour un indépendant, c’est une manière d’entretenir sa relation avec ses clients (actuels ou précédents) et autres contacts. L’idée étant de rester dans leurs pensées.


L’écrire quand on est consultant :

Une newsletter doit proposer un contenu unique et original. Soyez concis et sachez répondre aux besoins de votre lectorat. Les informations transmises doivent être savamment réfléchies. Profitez-en, par exemple pour partager des contenus susceptibles d’intéresser vos clients (dernières actus dans votre profession, etc.). N’hésitez pas à y inclure des Call To Action et des images.


L’email promotionnel : un marketing en toute discrétion


En quelques mots :

L’email promotionnel ou email marketing remplit une fonction principale : celle de convertir . Il s’agit de transformer des internautes en clients.


Objectif(s) :

Le but de l’email marketing est donc de susciter une action (un achat par exemple) via la promotion d’un produit.


L’écrire quand on est consultant :

Si nous vous présentons ce type d’email, c’est dans un souci d’exhaustivité et pour que vous puissiez le distinguer des autres types listés ici. Mais il sera peu intéressant dans le cadre d’une activité de consultant. Celui-ci offre un service et ici, il s’agit davantage d’inciter les internautes à effectuer un achat ponctuel.


L’email de prospection : compter de nouveaux clients grâce à de courts textes


En quelques mots :

L’email de prospection est celui que l’on rédige dans le but d’ acquérir de nouveaux clients . Son envoi est donc ciblé et rarement automatisé.


Objectif(s) :

L’email de prospection doit interpeller pour intéresser. Il doit être adapté à son objectif unique : celui d’acquérir de nouveaux clients.


L’écrire quand on est consultant :

Sachez déjà que son envoi doit être réfléchi. Il faut choisir ses destinataires avec soin : ceux étant le plus susceptibles de travailler avec vous dans le futur. Sa rédaction doit également être guidée par un objectif précis (par exemple, celui de signer un devis). Dans ce but-là, concentrez-vous sur la présentation approfondie de vos compétences (en incluant des liens vers certaines de vos réalisations). Expliquez en quoi le prospect concerné peut y gagner en travaillant avec vous.


L’email de relance : un moyen de faire le tri


En quelques mots :

L’email de relance vient en renfort de l’email de prospection. Il sera envoyé aux destinataires ayant déjà reçu ce dernier, mais ne vous ayant pas encore recontacté.


Objectif(s) :


Comme son nom l’indique, l’email de relance sert à entrer en contact avec un interlocuteur n’ayant pas répondu à vos sollicitations précédentes. Mais il sert surtout à mettre les choses au clair, à savoir si votre prospect est susceptible de devenir un client ou s’il est préférable de le rayer de votre carnet d’adresses.


L’écrire quand on est consultant :

Sa rédaction est délicate puisqu’il s’agit de relancer quelqu’un, sans en faire trop, sans être pressant. Il faut représenter votre offre de manière très brève et en insistant sur les points les plus intéressants pour le destinataire. Par exemple, si vous avez soumis un devis à un prospect et que celui-ci n’a pas donné suite, écrivez quelques lignes pour en apprendre davantage sur son silence. Profitez-en aussi pour faire une allusion discrète à ce précédent devis et à son contenu.


L’email d’invitation : un message ponctuel pour fédérer votre réseau


En quelques mots :

On envoie un email d’invitation pour partager un événement auquel on souhaite convier nos contacts.


Objectif(s) :

L’email d’invitation remplit un objectif de visibilisation . Il sert aussi à garder le contact avec votre réseau, tout en lui proposant des choses qui répondent à ses besoins. Plus globalement, c’est un moyen de mobiliser ceux qui vous ont déjà fait confiance (vos clients) ou ceux qui l’envisagent autour de votre activité. Indirectement, c’est aussi un moyen d’afficher votre professionnalisme, votre expertise et votre investissement.


L’écrire quand on est consultant :

Il s’agit ici, pour un indépendant de partager autour d’un domaine d'intérêt professionnel commun. Présentez donc l'événement en question et expliquez en quoi il peut être profitable à vos interlocuteurs. Pour un contenu interactif, n’hésitez pas à inclure un lien vers le site web de l'événement en question.


L’email transactionnel : un passage obligé pour de bonnes relations clients


En quelques mots :

L’email transactionnel est celui que reçoit (automatiquement) un client après avoir passé une commande sur un site internet. Plus généralement, c’est comme la newsletter, une notice informative mais qui est envoyée suite à une action précise effectuée sur un site web.


Objectif(s) :

Son objectif est donc informatif. Il sert à renseigner un client sur les modalités de livraison de sa commande ou encore à lui envoyer des détails utiles suite à la création d’un compte personnel sur le site.

L’email transactionnel, parce qu’il est “attendu” fait partie des emails les plus ouverts. Ainsi, il est de plus en plus utilisé pour soigner son image de marque et l’attention apportée à chaque client, individuellement.


L’écrire quand on est consultant :

S’il est légèrement adapté, l’email transactionnel peut être utile aux consultants dans la poursuite des objectifs cités ci-dessus. Vous pouvez par exemple l’envoyer à tous ceux qui remplissent un formulaire de contact sur votre site pour les remercier de leur confiance. Vous pouvez aussi le rédiger (et l’envoyer à cette même audience) pour présenter les conditions de sécurité mises en place sur votre site et ainsi promouvoir votre professionnalisme.

Notez que dans le cas d’un indépendant, l’email transactionnel peut se confondre avec l’email de bienvenue.



Si pour une grande entreprise, le découpage entre ces différents types d’emails est extrêmement important (le volume de données traitées et le nombre de clients concernés obligent) ; il n’en est pas de même pour un indépendant. Pour celui-ci, les frontières entre les divers types d’emailing sont plus poreuses et ceux-ci peuvent se confondre dans leurs fonctions et dans leurs objectifs. Si vous optez pour une campagne d’emailing , le plus important reste d’être correctement informé pour ensuite choisir l’email qui répond le mieux aux besoins de votre audience.



Technologie Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux