Place des réseaux ITG
 
 
Comment définir les projets d’une association ?
Mise en ligne : Juillet 2022

Comment définir les projets d’une association ?


Une association est un type de structure particulier qui est souvent mal connu. Vous souhaitez lancer une association, mais ne savez pas comment définir les projets à mener ? Notre article vous apporte les réponses à connaître.

Le rôle d’une association

Une association est une organisation dont les contours sont encadrés et précisés par la loi du 1er juillet 1901. Ainsi, à ce titre, on retrouve régulièrement le qualificatif “association loi 1901”. Cette loi précise alors le caractère non lucratif d’une association. En effet, ce type d’organisation n’a pas vocation à réaliser des bénéfices.

Le but fondamental d’une association est donc de réunir au moins deux personnes pour qu’elles mettent en commun leurs énergies, leurs moyens ou leurs capacités en vue de réaliser des projets. Ainsi, comme cela est précisé dans la loi de 1901, il suffit de deux personnes pour créer une association.

En d’autres termes, le rôle d’une association est de répondre à un besoin ou de s’engager pour une cause. L’implication des membres au sein des différents projets d’une association est essentielle pour la faire vivre.

Projets d’association : comment les définir ?

La définition des projets d’une association nécessite de respecter un cadre relativement précis. Tour d’horizon des points à prendre en compte.

1. L’objet social de l’association

Lors de sa création, une association doit définir son objet social. Ce point figure généralement dans les statuts. Les statuts font partie des documents indispensables permettant de faire valider, officiellement, la création d’une association auprès de la préfecture de son département.

Ainsi, la question de l’objet social constitue la première porte d’entrée pour définir les projets de l’association. En effet, l’objet social apporte un cadre et énonce de grandes thématiques qui peuvent être abordées et traitées par l’organisation.

Il est, toutefois, relativement rare que l’objet social vienne préciser au maximum les différents points. Ainsi, ce manque de précision apporte une liberté en matière d’organisation des projets par les membres de l’association.

Les membres doivent donc toujours partir de cet objet social pour réfléchir aux nouveaux projets à proposer au reste de l'association.

2. Les besoins de la société

Une association n’est ni en dehors du temps ni en dehors de la société. Son rôle est précisément d’être en contact avec la population. Ce contact proche et permanent lui permet de recueillir des ressentis, des problématiques et des besoins.

Ce point peut permettre, d’une part, de modifier les projets existants d’une année sur l’autre. En effet, en accueillant les retours du public cible, une association peut améliorer ses solutions, ses événements et ses projets.

D’autre part, ce recueil de témoignages peut aussi donner de nouvelles idées pour penser la suite de l’association. Certains membres peuvent imaginer des projets à l’écoute de ce que leur dira le voisinage ou le public cible de l’association.

3. La légalité

Comme nous l’avons vu plus haut, le rôle d’une association n’est pas lucratif. Ainsi, tous les projets ne sont pas légalement possibles pour ce type de structure. Une association peut, évidemment, vendre des biens ou des services, mais ces opérations doivent se faire dans le cadre d’une forme de bénévolat par les membres.
De même, lorsque des événements extérieurs sont à réaliser, une association doit faire toutes les demandes auprès de la mairie. Ces demandes doivent permettre d’avoir les autorisations voire, dans certaines situations, un prêt de matériel.
Il convient aussi de souligner que les membres de l’association doivent être couverts par une assurance. Ainsi, l’association doit souscrire une assurance qui permette de protéger suffisamment ses membres en cas de risques.

Les projets de l’association doivent donc s'inscrire dans un cadre légal pour éviter toutes complications pour les dirigeants.

4. Le budget

Enfin, en quatrième point, la définition des projets d’une association passe évidemment par la case “budget”. Les associations restent des structures avec des marges de manœuvre relativement restreintes. Dès lors, de nombreuses idées de projet se heurtent à la faisabilité financière.
Il arrive, dans un grand nombre de structures, que certaines dotations baissent d’une année sur l’autre. Les membres doivent alors envisager des solutions alternatives pour continuer à organiser leurs événements et leurs projets avec des moyens limités.

Il est à noter que les demandes de subventions peuvent aider à financer les projets. Toutefois, il reste compliqué d’obtenir une subvention lorsque l’on est une jeune association. En effet, les collectivités locales, attribuant les subventions, sont réticentes à verser des fonds à des associations inconnues. Les subventions interviennent plus tard, lorsque les besoins sont souvent plus importants également.

5. L’équipe

La gestion de projets en association reste un travail collectif, en équipe. Ainsi, définir et mener des projets nécessitent de développer des capacités d’écoute et d’adaptabilité. Il arrive fréquemment qu’un membre propose un projet nouveau et que cette idée, sous la réflexion d’autres membres, s’enrichisse et se transforme.

Il faut donc accepter, en association, les idées et les apports des autres membres. Au-delà d’un enrichissement, les membres vont pouvoir s’investir en se sentant pleinement appartenir à ce projet. Trop souvent, l’erreur de vouloir aller vite tout seul. Cette stratégie, qui peut fonctionner en entreprise, se révèle désastreuse en milieu associatif.

En conclusion : l’importance des projets associatifs

La gestion des projets d’une association n’est pas un point à négliger. Il s’agit, comme nous venons de le voir, de la déclinaison de l’objet social énoncé lors de la création initiale de la structure par les membres. Ainsi, les projets d’une association donnent une vie concrète à cet objet social, souvent sur des sujets utiles pour la société.

Par ailleurs, les projets d’une association permettent à celles-ci de se faire connaître. Les membres vont alors rencontrer d’autres personnes, d’autres organisations ou d’autres associations. Le travail de synergie ou de mise en réseau peut alors commencer.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur la construction de réseau ? Prenez contact avec nos équipes pour recevoir de la documentation sur la création de réseaux professionnels et/ou associatifs.


Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux