Place des réseaux ITG
 
 
Indépendants : vos solutions d'accompagnement
Mise en ligne : Juillet 2021

Indépendants : vos solutions d'accompagnement



Se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale peut apparaître comme insurmontable pour de nombreux professionnels intéressés par la création d’entreprise. Il existe pourtant de multiples solutions d’accompagnement pour se former et se structurer en un temps réduit. Partez à la découverte des solutions à disposition pour consolider son activité entrepreneuriale.

L’importance de lutter contre l’isolement

L’isolement n’est pas un problème à prendre à la légère lorsque l’on entreprend. En effet, s’isoler provoque des difficultés réelles, matérialisées par :

  • L’accès aux informations. Un professionnel indépendant isolé va passer à côté des informations stratégiques, de nouveaux marchés ou d'événements en lien avec son secteur d’activité. Il va alors avoir, toujours, un temps de retard vis-à-vis de ses concurrents.
  • Les erreurs. Lorsque l’on débute, il est fréquent de commettre un certain nombre d’erreurs. Elles peuvent avoir des répercussions plus ou moins graves en fonction de la situation. Toutefois, échanger et rencontrer des professionnels va permettre de réduire ces erreurs.
  • La question de la motivation. Bien souvent, l’enthousiasme et l’énergie viennent de rencontres, de réunions et de projets collectifs. Entreprendre en étant isolé peut être particulièrement difficile pour gérer mentalement les périodes de creux ou de baisse d’activité.
Construire ses propres réseaux est donc essentiel pour être compétitif sur son secteur d’activité.

Les solutions à disposition des indépendants

Se faire accompagner dans son activité est essentiel pour progresser, se former et se développer plus rapidement. Il s’agit alors d’un enjeu tout autant comptable que commercial. Tour d’horizon des organismes et solutions à disposition de chaque indépendant pour se faire accompagner au quotidien dans son activité professionnelle.

Les Chambres de Commerce et d’Industrie

La CCI propose de multiples solutions pour aider et accompagner les entrepreneurs qui se lancent. Les CCI se déclinent en plus d’une centaine d’organismes au niveau national. Ainsi, en règle générale, un professionnel indépendant peut retrouver un point d'information physique dans son département.


Il existe également plus d’une centaine de CCIFI qui correspondent aux CCI à l’international. En parallèle, il est possible de compléter cet accompagnement avec les conseillers de la Banque Publique d’Investissement (BPI) ou avec la Team France Export.

Les incubateurs et les pépinières d’entreprise

Les incubateurs et les pépinières d’entreprise sont des organismes qui ont comme vocation première d’accompagner la création ou le développement d’entreprises. Le parcours d’accompagnement va aborder de multiples thématiques comme la prospection, la communication, le positionnement ou les sources de financement.


Si l'accompagnement d’un incubateur ou d’une pépinière est souvent intense, il porte l'inconvénient de ne laisser que trop peu de libertés aux indépendants qui en bénéficient. En effet, il convient de suivre un parcours prédéfini en amont. Ces structures peuvent ne pas correspondre aux professionnels indépendants souhaitant se développer à leur rythme.

Les associations de microcrédit

Un professionnel indépendant peut également solliciter ces organismes associatifs pour obtenir ce que l’on appelle un prêt d’honneur. Un prêt d’honneur est, en règle générale, un prêt à taux zéro. Ainsi, le professionnel emprunteur ne va rembourser strictement que la somme reçue. Le remboursement se fait sur une durée comprise entre 5 et 7 ans. Toutefois, l’organisme prêteur peut laisser un délai de 6 mois à 1 an avant de faire commencer le remboursement du prêt d’honneur.


Il est important de bien se renseigner sur le prêt d’honneur dans la mesure où certains dispositifs sont conditionnés à l’obtention d’un prêt bancaire classique. Toutefois, ces organismes aident souvent à structurer son activité en proposant des rendez-vous avec des conseillers qualifiés et experts.

Les plateformes numériques

Certains sites proposent de mettre en relation des entreprises clientes et des professionnels indépendants. En fonction des possibilités du site, la solution peut être gratuite ou payante. Sur ces sites, un professionnel indépendant doit faire attention à certains points :

  • Le suivi du paiement. Il est important de sécuriser au maximum la relation commerciale pour éviter les défauts de paiements. Le mieux étant de demander, au préalable, le versement d’un acompte pour commencer la prestation.
  • La présentation de sa fiche entreprise. Il est essentiel de porter une attention particulière à la rédaction de sa fiche de présentation. En effet, les potentiels clients vont regarder le descriptif du professionnel ainsi que ses références pour se faire un jugement plus poussé.
  • Les tarifs. Sur certaines plateformes, les professionnels indépendants vont être en concurrence avec d’autres professionnels situés dans des pays où le coût du travail est beaucoup plus bas. La tentation peut alors être grande de baisser ses tarifs et de s’aligner par le bas. Or, cette stratégie vient déprécier son propre travail et compliquer l’atteinte du seuil de rentabilité.

Les espaces de coworking

En avant-dernier point, les espaces de coworking peuvent être de réelles solutions pour les indépendants. Sans nécessairement proposer un accompagnement spécifique, un espace de coworking rassemble, dans un même lieu, des professionnels qui ont le même état d’esprit et la même dynamique.


Les échanges permis par les espaces de coworking entre ses membres viennent renforcer l’enthousiasme au travail et les relations sociales. Un coworking va souvent allier la convivialité de la vie de bureau sans ses inconvénients. En effet, il n’y a pas ce phénomène de “surveillance” que l’on peut retrouver dans certaines entreprises.

Les entreprises de portage salarial

Les sociétés de portage salarial ont pour mission principale d’accompagner les professionnels indépendants dans leurs missions administratives, comptables et fiscales. Si le professionnel indépendant répond aux critères, il peut faire une demande auprès d’une société de portage. Cette dernière lui propose alors un contrat de travail, en CDD ou en CDI selon la situation.


Avec une société de portage salarial, un professionnel indépendant devient alors salarié “en portage” de cette entreprise. Toutefois, la Convention Collective du secteur garantit la pleine autonomie des salariés portés sur les sujets suivants :

  • Le choix des missions ;
  • Le positionnement commercial ;
  • La prospection commerciale ;
  • Le rythme de travail ;
  • Le lieu de travail ;
En étant salarié, un professionnel indépendant accède alors à des filets de sécurité particulièrement protecteurs pour son activité. Par ailleurs, il arrive que certaines sociétés de portage proposent des formations et des missions, participant de fait à consolider l’activité menée.


Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux