Place des réseaux ITG
 
 
outil-gestion-humaine
Mise en ligne : Décembre 2021

Les outils pour une gestion humaine des équipes


Gérer des équipes n’est pas toujours aisé dans la mesure où l’addition de plusieurs individualités peut s’avérer complexe. De nombreux outils existent pour permettre une meilleure circulation des informations et des relations plus apaisées. Vous souhaitez adopter une gestion plus humaine de vos équipes ? Notre article vous apporte toutes les réponses nécessaires.

Les différentes formes de management

Les actions qui consistent à encadrer les membres d’un groupe, d’un collectif ou d’une entreprise évoluent au fil des années. Une mauvaise stratégie de management peut avoir de lourdes répercussions sur l’ensemble du groupe.

L’émergence d’un management horizontal

Le management est traversé, comme d’autres domaines, par une profonde remise en question. Le management classique, que certains nomment le management directif, se confronte à une opposition de plus en plus forte.
Le management directif repose sur l’idée que la menace, la surveillance et le stress sont des éléments positifs pour assurer la motivation des membres d’un groupe. Or, les exemples se multiplient de professionnels qui décident de démissionner pour fuir cette logique. Le management directif peut également provoquer d’autres troubles :

  • Le burn-out. Cet épuisement au travail s'explique souvent par une surcharge de travail attribuée à des salariés par des managers qui réclament toujours plus d’efforts. Le salarié peut finir par partir de l’entreprise, voire commencer un projet de reconversion professionnelle.
  • La dépression. L’incapacité à atteindre les objectifs fixés peut plonger un salarié dans un état de profond mal-être. Le salarié concerné va alors être plus souvent absent ou en retard. Son rapport à la clientèle ou aux partenaires va marquer une implication moindre.
  • Le présentéisme contemplatif. Par rejet de son entreprise ou de sa hiérarchie, un salarié peut faire preuve de présentéisme contemplatif. Il va être présent au travail sans avoir l’esprit tourné sur ses missions principales. Le coût pour le groupe est important car le travail doit être effectué par d’autres.

En raison de cette forte remise en question, les managers ont commencé à développer l’idée d’un management horizontal. Le management horizontal n’abolit pas les hiérarchies et ne partage pas les niveaux de responsabilités. Toutefois, la logique du management horizontal repose sur une co-construction des axes stratégiques entre les différents niveaux dans un groupe.

Les atouts de la logique collaborative

La gestion d’une équipe doit, de moins en moins, reposer sur des ordres verticaux et imposés. L’adhésion et la compréhension des enjeux deviennent les nouveaux mots d’ordre.

Dans ce contexte, les outils collaboratifs se multiplient et permettent à plusieurs niveaux hiérarchiques de construire, ensemble, la stratégie d’une entreprise, une association ou un groupe quel qu’il soit. Les atouts de la logique collaborative sont alors doubles :

  • Le bottom-up, du bas vers le haut. Les stratégies s’enrichissent par cet effet ascendant. Des idées intéressantes remontent de la base vers le haut de la hiérarchie. D’autres points de vue peuvent alors consolider le travail d’un groupe.
  • Le top down, du haut vers le bas. Les informations descendent plus facilement vers tous les membres d’un groupe. Ces derniers comprennent alors davantage les contraintes qui pèsent sur les gestionnaires d’un groupe. Les prises de décisions sont plus facilement acceptées par tous, ce qui limite les contestations et les conflits.

La Communication Non-Violente (CNV)

En second point, la gestion humaine d’une équipe passe également par la communication. La Communication Non-Violente (CNV) apporte de nombreux outils et clés de compréhension.

La question des conflits

La gestion d’une équipe peut générer des tensions, des incompréhensions voire des conflits. S’il est difficile de supprimer tous conflits, il reste néanmoins possible de les réduire au maximum.
La Communication Non-Violente (CNV) reste impuissante face à une communication volontairement agressive où le conflit est recherché. Toutefois, la communication peut être involontairement violente. En agissant sur ces conflits involontaires, un groupe apprend à mieux vivre et travailler plus efficacement.

L’importance de maîtriser son expression

De nombreux chercheurs ont travaillé sur la Communication Non-Violente (CNV). L’objectif est alors de repenser son expression orale afin d’éviter de blesser son ou ses interlocuteurs inutilement.

Dans ce cadre, les managers de membres d’un groupe doivent apprendre à reformuler leurs demandes afin d’éviter les malentendus et les tensions. Ainsi, la Communication Non-Violente (CNV) recommande :

  • d’éviter les formes de jugement ;
  • de faire des demandes claires et précises ;
  • de ne pas interpréter les comportements ;
  • d’écouter activement les autres et leurs points de vue.

Les tests de personnalité

Enfin, en dernier point, les tests de personnalité permettent de connaître les membres d’un groupe. La gestion du collectif se fera au plus près des différents modes de fonctionnement.

Connaître les forces et faiblesses de ses collaborateurs

Pour bien encadrer un groupe et conserver toute la confiance, il est nécessaire de bien connaître ses membres. Les attributs d’un excellent manager restent d’être en capacité d’adapter les objectifs aux moyens disponibles. Or, demander des résultats inatteignables aux membres d’un groupe est de nature à fragiliser la position du manager.

Il est donc essentiel de bien connaître et intégrer les forces et les faiblesses de l’ensemble de ses collaborateurs. Cette collecte d’informations va permettre d’adapter les objectifs non pas pour se limiter mais pour rester dans des optiques réalistes.

En matière de gestion de groupe, il est toujours préférable de réussir à atteindre des objectifs réalistes plutôt que d’aller de désillusion en désillusion. Par ailleurs, le stress sera moins important si les objectifs fixés restent cohérents avec les qualités et compétences des membres présents.

Les atouts de l’ennéagramme

L’ennéagramme commence à devenir le test de personnalité de référence pour mieux connaître ses collègues, partenaires ou membres d’une équipe. A la suite d’un ensemble de questions précises, le test d’ennéagramme va permettre de classer les individus selon de grandes catégories nommées ennéatypes.

Chaque individu possède des caractéristiques de plusieurs ennéatypes. Toutefois, il existe généralement un ennéatype dominant.

La connaissance de la personnalité des membres de son équipe va permettre d’adapter la gestion du groupe. Les pratiques de travail peuvent alors être adaptées afin de convenir aux différentes intelligences présentes dans le groupe.

Rendez-vous, le 9 décembre, pour une journée live au Salon SME Online, dédiée à la création d'entreprise

La prochaine Journée Live du Salon SME online se déroule le 9 décembre.
Le thème ? C'est décidé, je crée ma boîte.
Pour vous, c'est l'opportunité d'assister à 7 webconférences qui vous permettront de faire le point sur les fondamentaux pour construire son projet et réussir son lancement et de poser vos questions aux experts à la fin des conférences. Profitez également de toutes les ressources mises à disposition par les exposants sur leur stand virtuel.

Pour participer à cette journée live et visiter le Salon SME Online, inscrivez-vous c'est gratuit.

Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux