Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Cycle de vie d’un réseau :
Étape 1 : comment bien le concevoir

Mise en ligne : Octobre 2009
Partagez cet article :
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO sur VIADEO

>>
>>

Conception du réseau : le rôle de l’animateur

Cette étape repose entièrement sur lui ! Le fondateur (ou groupe de fondateurs) doit tout mettre en œuvre pour fédérer et rassembler les futurs membres de son réseau. Pour cela, il doit définir quelles sont les règles du jeu et qui sont les joueurs.

1/ Créer les règles du jeu

> En tant que créateur du réseau, c’est à vous d’instaurer les normes de conduite à respecter :
• Quels sont les droits et devoirs des membres ?
• À quelles conditions peuvent-ils bénéficier d’une aide financière (par exemple, si vous proposez un soutien à la création d’entreprise) ?
• Doivent-ils apporter des missions aux autres membres ?
• Quelle est leurs contribution à la vie du réseau ? (financière, temps consacré, représentation, ...)
• Quelles sont la durée et les conditions d'adhésion ?

> Et les limites à ne pas dépasser :
« Si le réseau n’existe pas encore véritablement, il faut aussi savoir penser au pire rappelle Laurent Poisson. Dans quels cas un membre sera-t-il exclu ? Quels sont les comportements inadmissibles ? Etc. » Plus les règles seront précisées rapidement, plus elles seront acceptées et appliquées par tous. C’est un des écueils que n’a pas pu éviter Mylène Pivot, créatrice d’un réseau de télésecrétaires, aujourd’hui dissout. « Si j’avais su anticiper le développement aussi rapide du réseau, j’aurais mieux défini les conditions d’exclusion du groupe précise-t-elle. Nous aurions ainsi évité de nombreuses discordes dues au comportement de certains membres. »

Pensez à cette étape :
• À la charte de déontologie de votre groupement,
• Au règlement intérieur.

2/ Définir le profil des membres

Même si vous ne savez pas encore comment les recruter, c’est une des étapes de préparation clé du réseau. Pour Laurent Poisson en effet, « le réseau vit par l’activité de ses membres, quand leur motivation change, le réseau doit évoluer ou se renouveller, sous peine de se scléroser. »

• Définissez votre « membre type » :
- Qui est-il ?
- Quels sont ses besoins ?
- Comment peut-il bénéficier et faire bénéficier de la mutualisation de compétences ou de moyens offerte par le réseau ?

• Décrivez son parcours pour intégrer le réseau :
- Quelles sont les conditions d’entrée : parrainage ? dossier de candidature ? entretien ?
- Bénéficie-t-il d’une période de test au sein du réseau ?
Exemple : 3 réunions ou une période de découverte avant adhésion ?

• Précisez qui valide son intégration :
- L’ensemble des membres ? Le bureau de l’association ? Une commission dédiée au recrutement ?
- Par un vote à la majorité ou à l’unanimité ?

Mais attention prévient notre expert, « définir un profil type ne signifie pas clonage ! Un réseau ne s’enrichit que de la différence des membres entre eux. Compétences et tempéraments complémentaires, expériences variées… » Sachez dans votre recrutement créer une équipe équilibrée. Même avec les meilleurs joueurs, rares sont les équipes de football marquant des points avec 11 capitaines !

 




Bons plans



Annuaire des réseaux