Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Cycle de vie d’un réseau :
Étape 1 : comment bien le concevoir

Mise en ligne : Octobre 2009
Partagez cet article :
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO sur VIADEO

>>
>>

Le conseil de l’expert : les 3 temps de la conception

Laurent Poisson« Sachez tester et formaliser votre projet de groupement, comme le fait un franchiseur pour convaincre ses futurs franchisés. »

Quels que soient vos objectifs ou la nature de vos activités, vous avez intérêt en phase de lancement à vous inspirer des méthodes des réseaux de franchise. L’importance des enjeux ont incité ces derniers à procéder en 3 temps pour valider leur concept et se donner les meilleures chances de succès.

Temps 1: testez votre activité réseau en « grandeur nature »

Pour Laurent Poisson « La phase de test est une étape indispensable pour tout réseau, quels que soient ses objectifs ou ses formes ». Vous découvrirez ainsi rapidement les points perfectibles : nature des objectifs, mise en œuvre, modes d’organisation, répartition des ressources.

Exemples :
Des consultants souhaitent s’associer pour bâtir une offre plus complète. L’équipe devra se tester sur au moins une mission avant de se constituer de façon formelle et démarcher ses premiers clients. Pour ne prendre aucun risque commercial, il pourra s’agir d’un cas fictif, comme par exemple, un ancien appel d’offres reçu et non traité par un des membres.

Un groupement d’achats pourra réaliser plusieurs négociations collectives avant de créer sa société coopérative.

Temps 2 : Faites un 1er bilan d’étape

La phase de test vous donne les moyens d’évaluer votre projet et de mesurer l’atteinte de vos objectifs communs, ainsi que la contribution respective des membres.
Multipliez vos capteurs :
- Retour d’expérience des premiers membres lors d’une réunion de bilan avec échanges sur les dysfonctionnements observés, atelier de résolution des problèmes, gestion des conflits éventuels
- Enquête de satisfaction clients

Par ailleurs, vous pourrez également mieux cerner les compétences et l’investissement que vous demande l’animation de votre réseau. Ne manquez pas d’évaluer l’équipe des pionniers du réseau. Dans quelle mesure ses différents membres pourront constituer des relais performants et fiables pour transmettre, dans la phase de développement, les valeurs et les bonnes pratiques du réseau aux nouveaux entrants.

Exemple :
Un club de partage d’expériences entre pairs pourra après 3 rencontres mensuelles fixer un premier bilan d’activité. Testez par exemple le degré de satisfaction des membres après trois mois d’activité. Vous pourrez alors, si nécessaire, réorganiser ou compléter votre projet initial de groupement.

Conseil 3 : formalisez par écrit le projet, les objectifs et les engagements du réseau pour ses membres

Vous êtes désormais sûr de vous et pouvez préparer les documents qui seront remis aux futurs membres :
- Descriptif du réseau et de son objectif,
- Contrat ou document d'adhésion,
- Charte de valeurs, de déontologie.

Concrétisez dans vos documents : les objectifs poursuivis, le profil des membres, leurs obligations, les règles de vie du réseau, etc. Ces bases contractuelles auront d’autant plus de valeur qu’elles s’appuieront sur un premier bilan positif de votre activité. N’hésitez pas à les étayer par des exemples et des résultats quantifiables : indices de satisfactions des clients, nombre de missions accomplies, chiffre d’affaires dégagé…

À retrouver sur Place des réseaux, les conseils de Laurent Poisson à tous les cycles de vie d’un réseau. Le mois prochain : lancement et croissance, comment maîtriser la situation ?


[ En savoir + ]

- Quel est le cycle de vie d’un réseau ?
- Check-list, ce qu’il faut décider avant de se lancer


 




Bons plans



Annuaire des réseaux