Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

À plusieurs on est meilleurs, même entre concurrents !


>>
>>

Conseil d’animatrice :
Comment stimuler vos membres pour les rendre pro-actifs ?

 

Coralie Outreville>> Interview de Coralie Outreville, animatrice à temps plein du PICF Cœur de France.


Place des réseaux :
comment amenez-vous les membres à prendre eux-mêmes en main la gestion du club ?

Coralie Outreville :
Pour la création du PICF Cœur de France, nous avons choisi une méthode d’animation innovante, la « mise en grappe ». Celle-ci a pour objectif d'amener les membres, des entrepreneurs peu habitués à jouer collectif, à prendre eux-mêmes en main leur groupement. Ce sont eux qui définissent les axes de développement du club, organisent le programme de l’année et les actions à mener.
En tant qu’animatrice, je guide les entrepreneurs dans leurs démarches, je propose des solutions à leurs questionnements. Mais ils restent toujours maîtres des actions et décisions.

P.D.R : Sur des problématiques comme la création d’un GIE ou d’une mission export, les choix stratégiques sont nombreux. Comment guidez-vous les membres ?

C.O. : Ma réponse va sans doute surprendre mais je les laisse faire. Je ne suis en aucun cas force de proposition. Par exemple, lors de la constitution du GIE, je pensais qu’ils ne pourraient pas réussir ce groupement sans le concours d’un cabinet d’experts. Je leur ai proposé d’entrer en relation avec des consultants. Mais ils ont refusé tout net. Je me suis inclinée et ils ont choisi eux-mêmes de faire appel à un avocat d’affaires. On est parfois très surpris. En quelques mois, leur GIE était opérationnel et fonctionnait parfaitement. J’ai été bluffée.

Leur contrat de projet obtient 350 000 € de subventions !

Réunis autour de la table pour la constitution du club en 2006, les membres listent 6 axes de développement :

  • Internationalisation
  • Partenariats
  • Promotion et communication
  • Formation et recrutement
  • Innovation
  • Transmission d’entreprise

C’est cette trame qui va permettre de définir le programme du club pendant 2 ans.
Une fois la réunion terminée, l’animatrice se charge de mettre en forme ce qui s’est dit sous la forme d’un « contrat de projet » que tous les membres signent.

Ce document servira ensuite de support aux demandes de financement du club. Une méthode qui convainc les acteurs du développement économique local… et qui rapporte !

 

 




Bons plans



Annuaire des réseaux