Place des réseaux - avec Bouygues telecom
Le magazine des rseaux Annuaire des rseaux Bonnes affaires des rseaux Espace Animateurs Evenements des rseaux Conferences et formations
 
Abonnez-vous à la lettre









 

Les différents types de réseaux



Privilégiez l’objectif. Ensuite, soignez la forme.

À propos des réseaux, on peut assez facilement s’accorder sur une définition. Comme celle de Gérard Aubin, consultant expert : "Un réseau d’entreprises (…) permet à ses membres, sans liens capitalistiques, de réaliser des actions plus efficaces collectivement qu’individuellement". Mais qu’il s’agisse de s’entendre sur une forme de réseau et c’est le flou artistique ou la cacophonie !

>>
>>

Question : quel est le point commun entre un syndicat professionnel, un GIE de SSII, une plate-forme d’intermédiation, une association de consultants, un club d’entrepreneurs ?

Réponse : il s’agit dans tous les cas de réseaux professionnels ! En effet, ces structures hétéroclites ont pour seule vocation de fédérer un groupe d’entreprises indépendantes autour d’un objectif commun. Et des objectifs, il peut y en avoir beaucoup ! Rompre son isolement, partager des expériences ou des coûts, enrichir son offre, développer sa clientèle, mieux acheter, se former, se défendre…
Car c’est bien la nature de l’objectif qui va déterminer la forme du réseau. Ce critère essentiel détermine tous les autres : le statut, la couverture géographique, le type de membres, ou encore le niveau de formalisme de leurs relations. Voici les principaux objectifs des réseaux d’entreprises. Cliquez pour en savoir plus…
  • Rompre son isolement et partager les expériences
  • Trouver de nouveaux clients
  • Se développer localement ou à l’international
  • Étoffer son offre produit ou service
  • Mutualiser les coûts, réduire les charges
  • Acheter moins cher.


Statuts blindés ou accords à l'amiable ?

Des entrepreneurs qui souhaitent simplement rompre leur isolement et partager leurs expériences ne s'embarrasseront pas d'un arsenal juridique pour se rencontrer. Définir un point de ralliement suffit. Au départ, nous voulions simplement rencontrer des confrères, se souvient Jean-Guy Dezalay de Conseil et Formateurs Associés. Alors nous avons envoyé des invitations dans toute la France pour un déjeuner au restaurant le Train Bleu, Gare Saint-Lazare. 20 consultants étaient au rendez-vous. L'aventure pouvait commencer !
A contrario, nous explique Emmanuel Tessier, du réseau Eurabis, un groupement d'achat comme le sien, pour être crédible auprès de ses fournisseurs informatiques, devait nécessairement se constituer en GIE.


Le rayonnement des réseaux

Un réseau d'entreprises peut rayonner sur un quartier, sur la France ou dans le monde entier ! Là encore, tout est affaire d'objectifs. Pour Corinne Gombao, garagiste Renault dans le Tarn, le réseau n'a qu'une portée locale : il s'agit de s'associer entre confrères pour grouper des achats : Sur des postes comme l'huile, nous économisons 24 000 € par an, se félicite la jeune femme. Même son de cloche chez Florence Lusetti dont la pratique des réseaux tient d'abord du rapport de bon voisinage : Pour des consultants qui souhaitent partager leurs bonnes pratiques, la proximité est importante : les rencontres doivent se faire fréquemment et en toute simplicité.
Pour le réseau thenetworkone au contraire, l'éloignement est de rigueur puisque sa finalité est de proposer aux annonceurs internationaux, un ensemble cohérent d'agences indépendantes pour développer leur communication dans plus de 66 pays !


Le choix des membres

De même, selon sa finalité, un réseau peut rassembler des membres qui exercent, soit la même activité, soit des activités complémentaires, voire des activités sans rapport direct les unes avec les autres.
La Société Française de Coaching en tant que syndicat professionnel représente et défend une profession. Par définition, tous ses membres seront des coachs, donc des concurrents potentiels. Pas vraiment le type de réseau à fréquenter pour espérer gagner des clients !
À l’opposé, dans un réseau comme celui des Aiguilleurs qui fédère différents métiers de la communication, c'est une logique de filière qui incite chaque membre à pourvoir en business les autres membres.
Quant aux sociétés qui se sont regroupées chez China Messengers, elles n'ont en commun que leur volonté de vouloir s'installer dans un même quartier en Chine !

 


Partagez cette page

Bons plans

Annuaire des réseaux



Livres utiles

La newsletter Place des réseaux | Plan du site | Mentions légales | Tous droits réservés | Publicité
Site réalisé par …/en Personne, agence de communication
Partenaires : Salon des micro-entreprises | Salon des services à la personne
Partenaires Franchise : Devenir franchisé | L’Observatoire de la franchise | Toute la franchise | Créer une franchise

© Place des réseaux 2014 - Conception .../en Personne