Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Le jour J, place à l’action !




 
Pour être à l’aise dans un événement professionnel, essayez d’y prendre naturellement plaisir. Alain Bosetti conseille « d’être dans le jeu, pas dans l’enjeu ». Rendez-vous frais et dispos pour agir vite et à propos…

Au bon endroit au bon moment…
- Pour vous mettre dans l’ambiance, procédez aux premiers repérages… Sans rester sur le perron, le hall d’accueil est l’endroit idéal pour voir et être vu. Éventuellement arrivez plus tôt que prévu. Les hôtesses d’accueil se feront un plaisir de vous renseigner : « M. Untel est arrivé ? Mme X a prévu de venir ? Et sinon, qui y a-t-il de telle société ? »…
- Vous croisez un membre de l’organisation ? Remerciez-le de l’invitation et profitez-en pour l’informer que vous « aimeriez bien rencontrer untel ce soir ». Il y a de fortes chances pour qu’il vous y aide…
- Papillonnez sans errer. Déambuler l’air vague n’a jamais favorisé les rencontres…Pourquoi ne pas s’organiser un minimum, et faire un premier tour de piste dans le sens des aiguilles d’une montre ? Une pratique devenue un automatisme pour Bruno Ennochi. Vous repèrerez ainsi les personnes présentes et vous imprègnerez de l’atmosphère ambiante.
- Si la personne que vous voulez aborder est dans un groupe, tâtez la température. Ne vous imposez pas dans une discussion privée. Restez un peu à l’écart en la regardant. Elle s’apercevra que vous attendez qu’elle soit disponible pour lui parler. Par contre, si elle possède déjà un large auditoire, immiscez-vous dans le groupe. Le moment venu, lancez votre phrase d’accroche préparée qui fera mouche et vous distinguera du lot.
- Repérez les photographes. Faufilez-vous au premier rang des photos de groupe, ou faites-vous prendre auprès des personnes connues ou que vous souhaitez connaître…

Des interventions qui créent du lien
- Votre repérage terminé, battez le fer tant qu’il est chaud.
- Des conférences sont prévues au programme ? Profitez par exemple du temps imparti aux questions pour intervenir sur la conférence en commençant par vous présenter. Prenez le temps d’énoncer clairement votre nom, votre fonction ou votre domaine d’action. Vous attirerez ainsi discrètement l’attention. À condition bien sûr d’être pertinent.
- Si vous souhaitez prendre contact avec le conférencier, essayez d’être le premier à l’aborder dès la fin de son intervention. La concurrence sera rude : les premiers arrivés seront les premiers servis ! Montrez-vous volontaire mais jamais agressif.
- Le moyen le plus évident de prendre contact, consiste à trouver un lien entre vous et lui. Si possible un peu original ou percutant : une connaissance commune, une formation identique ou proche, un passage dans la même entreprise… L’humour sera alors un excellent allié à condition de ne pas basculer dans le « one man show »…
- Aucun lien ne vous relie ? Créez-en un ! Il écrit des livres ou est intervenu récemment sur un média ? Sans pratiquer l’empathie à tout prix, abordez-le avec une phrase tremplin qui l’interpellera et lui donnera envie de répondre… « Vous avez dit ça, était-ce une manière de contester ceci ouvertement » / « Qu’entendiez-vous exactement par… ?»
- Pour marquer les esprits et engendrer des contacts, soyez altruiste ! Mettez deux personnes en relation par exemple. Les médiateurs sont des alliés convoités : « C’est grâce à Untel que je l’ai rencontré. Tu devrais aller le voir. » Ou partagez une information précieuse sur un sujet que vous maîtrisez. Vous laisserez un souvenir précis et donc efficace : « C’est untel qui me l’a dit. C’est un spécialiste de… »
- Si vous ne connaissez absolument pas la personne que vous souhaitez rencontrer, le plus simple reste de demander à quelqu’un de vous introduire : «Présente moi à… » / « J’aimerais beaucoup rencontrer untel... »
- Sans être Sigmund Freud, un peu de psychanalyse ne fait pas de mal… Avoir l’esprit d’observation vous permettra d’intervenir bien à propos. La personne que vous voulez aborder est-elle dans un état d’esprit goguenard, timide, bavard, calme … ? Tel un caméléon, adoptez le même état d’esprit. Voire, pratiquez le mimétisme ! Elle prend un jus de tomate, vous aussi, des cacahuètes, idem etc… Cette complicité tacite vous ouvrira des portes. Mais, passés les premiers signes de conformité, n’oubliez pas de rester vous-même !

Les cartes de visite : des outils pratiques et multi-usages
- Annotez les cartes de visite que l’on vous donne. Si vous promettez à quelqu’un de lui envoyer un document ou une information, notez-le également au dos de la carte.
- Utilisez les cartes de visite comme appui pour faire du lien. Lorsque quelqu’un vous tend sa carte, prenez le temps de la regarder, et éventuellement rebondissez sur un de ses éléments : l’adresse, l’entreprise, ou tout autre détail : « Votre logo est original, qui en est le créateur ? »

>>
>>

>> Lire la suite du dossier

 

 




Bons plans

Annuaire des réseaux