Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Medias sociaux
Mise en ligne : Mai 2011

BONNES FEUILLES
Comment faire quand on déteste réseauter ?

Rubrique parrainée par Verisign
Sommaire
Accumuler ou approfondir
Vieille règle poussiéreuse
n° 1 : foncer (bavarder)
Notes de terrain :
Le silence est d'or
Vieille règle poussiéreuse
n° 2 : faire sa propre publicité
(se mettre en avant)
Notes de terrain : Les eaux
calmes sont profondes
La question des questions
Vieille règle poussiéreuse
n° 3 : passer autant de temps
que possible avec les autres
(faire la fête)

La question des questions

Si vous êtes introverti, exploitez à fond vos fabuleux talents. Les introvertis préfèrent, en général, poser des questions plutôt que révéler des renseignements personnels. Mettez en jeu votre grande capacité de concentration, associez à votre écoute approfondie des questions bien formulées, et vous n'aurez plus jamais la moindre peine à engager et tenir une discussion. En outre, votre sens aigu de l'observation, qui vous fait remarquer des choses subtiles, de nature verbale ou non verbale (regard, qualité de l'attention), vous permet aussi, au cours de vos échanges, d'amasser énormément de données tout en poursuivant votre réseautage.

Posez moins de questions fermées (on entend par là les questions auxquelles on ne peut répondre que par oui ou par non) et plus de questions ouvertes (c'est-à-dire celles qui appellent une réponse élaborée, permettant ainsi d'obtenir une foule de renseignements). Envisagez donc de remplacer des questions comme « aimez-vous travailler ? » par d'autres comme
« qu'est-ce qui vous plaît le plus de votre travail ? ». Sachez qu'une question commençant par pourquoi tend à mettre sur la défensive la personne qu'on interroge. Autant que possible, remplacez ce pourquoi par comment ou quoi. Ainsi, au lieu de demander : « Pourquoi avez-vous quitté votre emploi ? », dites :
« Qu'est-ce qui vous a amené à réorienter votre carrière ? »

Les questions bien formulées amènent l'autre à s'ouvrir. Souvenez-vous d'une rencontre vous ayant laissé une impression agréable : il y a de fortes chances pour que votre interlocuteur vous ait manifesté de l'intérêt lors de cette rencontre. Une écoute attentive de l'autre montre l'attention qu'on lui porte – ce qui est un moyen inégalable pour faire soi-même bonne impression.

Il m'est arrivé d'entendre décrire ainsi une collègue : « Elle est réservée, mais je trouve qu'elle est intelligente. » Ce « mais » m'a frappée. Comme si la réserve et l'intelligence étaient incompatibles ! J'ai plutôt constaté que les personnes à première vue réservées manifestent généralement une expérience, des talents et une personnalité du plus grand intérêt.

Devora Zack
Extrait de Cultiver son réseau quand on déteste réseauter, de Devora Zack, ESF Editeur, janvier 2011.


Page précédente Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux