Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Medias sociaux
Mise en ligne : Mai 2011

BONNES FEUILLES
Comment faire quand on déteste réseauter ?

Rubrique parrainée par Verisign
Sommaire
Accumuler ou approfondir
Vieille règle poussiéreuse
n° 1 : foncer (bavarder)
Notes de terrain :
Le silence est d'or
Vieille règle poussiéreuse
n° 2 : faire sa propre publicité
(se mettre en avant)
Notes de terrain : Les eaux
calmes sont profondes
La question des questions
Vieille règle poussiéreuse
n° 3 : passer autant de temps
que possible avec les autres
(faire la fête)

Vieille règle poussiéreuse n° 3 :
passer autant de temps que possible avec les autres (faire la fête)

Ce conseil équivaut au premier critère d'admissibilité à Planète Extra : être sociable. Les extravertis se requinquent en passant régulièrement beaucoup de temps avec beau- coup de gens.

Alors que je m'entretenais un jour avec une extravertie, j'ai été étonnée de l'entendre dire combien elle aimait faire des excursions d'une journée avec des gens qu'elle ne connaissait pas. Comme je voulais en savoir plus sur ce point, elle a ajouté : « Eh oui ! Je monte tout simplement dans un car de tourisme, et je passe le reste de la journée à bavarder avec la personne qui se trouve assise à mes côtés. C'est génial. »

Le fait de se joindre à des groupes, à des associations et à des équipes est un moyen, pour l'extraverti, de raviver son entrain. Être en contact avec les autres lui donne une bonne dose d'énergie, il serait donc impensable et improductif pour lui de s'enfermer seul dans une chambre d'hôtel à l'occasion d'un voyage d'affaires.

Les extravertis s'épanouissent quand ils sont entourés de gens et occupés par mille activités. Rejoignez les habitants de la Planète Extra ! À vous le succès ultime et le vrai bonheur, grâce à une interaction sociale débordante ! Plus on est de fous, plus on rit. En avant la fête.

Nouvelle règle n° 3 : suivre son propre rythme (se ménager)

Les introvertis et les centrovertis se montrent habiles quand ils participent à des conversations intelligentes, à des activités structurées et à des travaux bien ciblés. Mener ces activités à leur propre rythme leur permet de se ménager du temps pour recharger leurs batteries. Ils deviennent alors de vraies dynamos du réseautage.

Devora Zack
Extrait de Cultiver son réseau quand on déteste réseauter, de Devora Zack, ESF Editeur, janvier 2011.


Page précédente Retour au débur
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux