Place des réseaux - avec Bouygues telecom
Le magazine des réseaux Annuaire des réseaux Bonnes affaires des réseaux Espace Animateurs Evenements des réseaux Conferences et formations
 
Abonnez-vous à la lettre









 

Multiplier facilement les contacts en situation de networking



Mise en ligne : Février 2010
IMPRIMER
ENVOYER L'ARTICLE
AJOUTER AUX FAVORIS

  SOMMAIRE
Si pour vous laisser quelqu’un en plan, c’est difficile
Prendre congé : 2 méthodes pour conclure avec tact
Se débarrasser d’un pot de colle : comment allier fermeté et politesse
Décrypter les signes d’impatience pour ne pas soi-même devenir importun

Votre interlocuteur devient pot de colle, comment prendre congé poliment ?

Soit parce qu’il est timide et peu familier de l’exercice, qu’il confond networking et moment de convivialité loisir. Ou parce qu’il a perdu de vue l’objectif premier de tels rendez-vous, votre interlocuteur ne veut plus vous quitter. Il vous accapare alors que vos opportunités d’échanges sont faibles. Pour ne pas vous être déplacé en vain, il vous faut conclure. Par ici la sortie :

Indiquez clairement la fin des échanges :

> Démontrez l’intérêt commun à poursuivre la soirée chacun de son côté :
Avec une formule du type : « Nous pourrons ainsi profiter pleinement de la soirée et nous donner à tous les deux, l’occasion de rencontrer d’autres contacts intéressants. »

Vous démontrez simplement que vous n’agissez pas que dans votre propre intérêt. Vous êtes sincère sur votre démarche, et votre contact vous en sera reconnaissant.

> Soyez sincère sur vos objectifs :
Par exemple, vous apercevez un invité que vous vouliez absolument rencontrer, dites-le franchement : « Je vous prie de m’excuser, j’aperçois M. X et je suis venu exprès pour le rencontrer. »

> Faites passer !
Vous apercevez un concurrent non loin de vous, c’est le moment de présenter votre interlocuteur un peu trop envahissant…

Méthodes déconseillées :

> Déguerpir, sans autre forme de procès
Excédé, d’un bref merci et à bientôt, vous quittez votre interlocuteur ? C’est un peu court ! Vous recroiserez peut-être à nouveau ce contact. Et cette fois-ci, qui sait si vous n’aurez pas tout intérêt à mieux vous connaître ? Vous pourriez alors regretter ce départ précipité.

> Mentir
Évitez la fausse sortie en prétextant un départ imminent… Quelle tête feriez-vous une heure plus tard en recroisant ce même contact ?


  SOMMAIRE
Si pour vous laisser quelqu’un en plan, c’est difficile
Prendre congés : 2 méthodes pour conclure avec tact
Se débarrasser d’un pot de colle : comment allier fermeté et politesse
Décrypter les signes d’impatience pour ne pas soi-même devenir importun
 


Partagez cette page

Bons plans

Annuaire des réseaux



Livres utiles

La newsletter Place des réseaux | Plan du site | Mentions légales | Tous droits réservés | Publicité
Site réalisé par …/en Personne, agence de communication
Partenaires : Salon des micro-entreprises | Salon des services à la personne
Partenaires Franchise : Devenir franchisé | L’Observatoire de la franchise | Toute la franchise | Créer une franchise

© Place des réseaux 2014 - Conception .../en Personne