Place des réseaux ITG
 
 
Comment gérer une baisse d'activité ?
Mise en ligne : Juin 2019

Comment gérer une baisse d'activité ?


La baisse d'activité fait partie intégrante de la vie des indépendants. Voici nos conseils pour bien gérer cette période et trouver rapidement de nouveaux clients.

Une période normale dans la vie d'un indépendant

En tant qu'indépendant, vous devez composer chaque mois avec une hétérogénéité des revenus. En effet, gérer les changements de densité d’activité d'un mois à l'autre fait partie des préoccupations des indépendants. Il n'est donc pas rare de passer d'une période avec "la tête sous l'eau" à une période creuse pendant laquelle vous prospectez pour chercher de nouveaux clients ou pour relancer d'anciens clients. Ces changements ont malheureusement un impact sur vos revenus mensuels. Vous pouvez cependant prendre en compte tous vos frais et anticiper d’éventuelles périodes d’inactivité afin de maintenir une rémunération intéressante et régulière grâce au portage salarial.

De manière générale, il n'est pas toujours facile de prévoir ces variations et de mettre en place des solutions pour y remédier. Voici donc nos conseils pour bien gérer et répartir votre charge de travail.

Anticipez les périodes creuses

Si vous travaillez en indépendant depuis quelques années, vous avez pu observer à quelles périodes de l'année se situaient les périodes creuses. Une première étape pour anticiper ces périodes dans le futur est de les noter dans un calendrier en mettant en avant les pics d'activité et les semaines plus calmes. Au fur et à mesure, vous allez affiner ces périodes.

Noter ces périodes sur un calendrier a plusieurs avantages. Tout d'abord, cela vous permet de ne plus naviguer à vue et d'être moins sous pression quant à une éventuelle baisse d'activité puisque vous savez quand celle-ci doit survenir. Ensuite, cela vous donne la possibilité de prendre les devants quelques semaines avant d'arriver à une période calme, soit en entamant vos démarches commerciales et en relançant votre communication, soit en prenant des congés.

Bien évidemment, ce calendrier ne peut se faire que si vous avez déjà quelques années d'expérience et il est difficile à établir pour un indépendant qui débute son activité. En revanche, la même règle s'applique à tous : il faut communiquer en continu et ne pas attendre de ne plus avoir de client pour le faire. Même si vous êtes dans une période chargée, vous devez prendre quelques minutes pour poster des messages sur les réseaux sociaux, un article de blog ou envoyer des campagnes d'e-mailing. La communication doit faire partie de votre quotidien.

Communiquez de façon régulière

En tant qu'indépendant et si vous évoluez dans le digital, vous avez à disposition le meilleur outil de communication : le web. Vous devez vous en servir pour vous rapprocher de vos prospects et clients et utiliser toutes les ressources disponibles. Vous pouvez vous concentrer sur les réseaux sociaux en créant une page ou un groupe Facebook, un profil LinkedIn, discuter sur Twitter ou poster des tutos vidéos sur YouTube.

Votre communication doit être régulière pour produire des résultats : des partages réguliers sur LinkedIn et Facebook, des articles de blog hebdomadaires, des messages dans les groupes de discussion. Il faut vous rendre visible des entreprises qui cherchent un indépendant dans votre secteur d'activité afin qu'elles vous trouvent facilement et entrent en contact avec vous.

Relancez votre activité

Être dans une période creuse n'est pas grave, c'est même normal pour un indépendant. Vous devez rester calme et profiter de ces moments pour mettre en place les processus que nous avons évoqués en amont dans cet article. Vous pouvez aussi en profiter pour vous former et acquérir de nouvelles compétences.

Essayez également d'analyser à quoi peut être due cette baisse d'activité : si elle ne se déroule pas aux moments habituels (ceux que vous avez notés dans votre calendrier), c'est peut-être à cause d'un changement dans votre communication ou votre stratégie de démarchage. Vous devez comprendre ce qui n'a pas fonctionné et réadapter vos méthodes en conséquence.

Si vous avez un peu de temps, mettez à jour votre site, faites un tour sur vos réseaux sociaux pour ajouter de nouvelles informations, notamment vos dernières missions, faites des demandes de recommandation auprès de votre réseau et relancez vos contacts personnels et professionnels pour savoir s'ils ont des connaissances qui auraient besoin de vos services.

Enfin, n'hésitez pas à prendre la liste de vos anciens clients et recontactez-les par téléphone ou e-mail pour prendre de leurs nouvelles. Vous en profiterez pour savoir s'ils sont toujours satisfaits de votre prestation et s'ils ont besoin à nouveau de vos services.

Vous l'aurez compris, pour gérer une baisse d'activité vous devez anticiper et communiquer. Vous devez aussi accepter le fait que cela fait partie de la vie des indépendants et essayer d'en profiter pour progresser, en vous formant ou en optimisant votre stratégie de communication.

Un moyen intéressant de rebondir peut-être la préparation d’un webinar pour promouvoir votre activité, découvrez notre article à ce sujet !



RDV au Salon SME 2019 pour encore plus de conseils !

Le 30 septembre et 1er octobre prochains, profitez de 2 jours uniques, riches et positifs avec au programme pour les indépendants :

  • La conférence « Consultants indépendants et freelances, comment vendre vos services ? »
  • La conférence « Secrets décalés de négociateurs pour sortir de votre zone de confort et réussir vos négociations complexes. »
  • Des ateliers autour de la création et du développement de votre activité

N’attendez plus pour vous inscrire !


→ Demandez votre invitation gratuite

Pour aller plus loin :

4 atouts pour enrichir votre relationnel
3 réflexes pour une motivation toujours au top !
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux