Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Recettes d'entrepreneurs pour garder la niaque.
Mise en ligne : Juin 2016

La saga de la niaque (épisode 1).

La motivation, ça se prépare comme un cari bien pimenté. 


Rubrique parrainée par Verisign

Entrepreneurs eux-mêmes, ces blogueurs sont parmi les plus suivis par les entrepreneurs.
Place des réseaux leur donne la parole afin qu’ils vous livrent leurs recettes pour avoir la niaque et la garder. C’est Jérôme Hoarau qui ouvre la saga.


Jérôme Hoarau

Par Jérôme Hoarau, coach certifié ACPL, consultant en Soft Skills - co-fondateur de creapreZent et de La-Semaine.com.



Le cari est un plat réunionnais typique que l’on sert avec du riz et des haricots en sauce. Mais aujourd’hui je ne vous propose pas la recette d’un cari de poulet mais plutôt celle d’une motivation quotidienne épicée.

Pour cela vous aurez besoin de 3 ingrédients principaux :

  • une intention,
  • des décisions,
  • de l’action.
Sans oublier, 5 minutes quotidiennes de persistance (ça c’est le piment).

  1. Commencez par fixer une intention forte liée à un de vos objectifs long terme en tout début de journée. Cela peut-être par exemple : relancer de nouveaux prospects pour atteindre mon CA désiré en fin d’année.
  2. Une fois cette intention bien fixée, c’est-à-dire que vous avez envie d’avancer vers votre objectif (vous pouvez par exemple visualiser à quoi ressemblera votre quotidien quand vous aurez atteint votre objectif commercial par exemple), prenez une décision sous la forme d’un objectif à réaliser pour la journée. Voici un exemple d’objectif SMART que vous pouvez définir pour le jour de travail en cours : appeler 10 prospects avant 16h.
  3. Votre décision est prise ? Passez à l’action. Agir crée du mouvement qui crée de l’énergie alimentant votre motivation.
Ces trois ingrédients très simples permettent de canaliser vos actions vers vos objectifs long terme.

Le piment quant à lui, consiste à dédier 5 minutes minimum tous les jours à l’avancée d’un seul grand objectif long terme. J’ai par exemple mis en pratique cette habitude, ce qui m’a permis de publier mon premier roman 2020 : La nouvelle civilisation tout en continuant mes différentes activités entrepreneuriales. C’est également un bon entraînement « soft skills » pour muscler sa persistance et sa force de volonté.



Créateurs d’entreprise, dirigeants, vous voulez une autre recette pour avoir la niaque ? Venez rencontrer tous ceux qui vont booster votre activité au Salon SME, du 4 au 6 octobre 2016, Palais des congrès, Porte Maillot à Paris.
> Je reçois mon invitation.

ET POUR ALLER PLUS LOIN :

- 3 réflexes pour une motivation toujours au top.
- Retrouvez Jérôme Hoarau dans notre interview vidéo sur le thème :
« Les 4 atouts des soft-skills ».


Retour à Réseaux relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux